Une journaliste brésilienne qui n’a pas peur de se défendre face à son agresseur

Drama

Ce n’est malheureusement pas la première fois que ça arrive depuis le début de la Coupe du monde de soccer: un autre tata a tenté d’embrasser une journaliste pendant qu’elle faisait un reportage en direct.

Une agression similaire s’était produite la semaine passée alors qu’un individu s’en était pris à une reporter colombienne. Cette dernière avait dénoncé ce geste odieux sur Twitter à la suite de l’incident.

Cette fois, Julia Guimarães a fait un pas de plus que sa collègue et a répliqué directement à son agresseur. Alors que l’imbécile a tenté de lui donner un bec pendant qu’elle était en direct à la télé, celle-ci l’a rapidement intercepté et lui a fait comprendre de façon on ne peut plus claire qu’elle ne tolérait pas ce genre de geste. Elle a répété qu’il ne devait jamais agir ainsi, ni en envers elle, ni envers aucune femme.

Julia Guimarães et une autre journaliste, Amanda Kestelman, ont toutes deux écrit qu’elle faisaient face à un environnement hostile pour les femmes journalistes en Russie. Julia Guimarães a également mentionné avoir subi du harcèlement sexuel avant le match Égypte-Uruguay. Cette réalité est complètement honteuse. Heureusement, des femmes telles que Julia Guimarães refusent ce type de comportement et le clament haut et fort.

Bravo!