Une fracture au visage pour Marcus Foligno

Drama
Embed from Getty Images

Le Wild du Minnesota a battu les Blackhawks par la marque de 5-2 jeudi soir, mais ça pourrait être une victoire extrêmement coûteuse. L’équipe a terminé le match avec seulement huit attaquants pour des raisons médicales et salariales. Ce deuxième aspect est venu en compte avant le match alors que l’équipe n’avait de la place que pour 11 attaquants après les blessures à Zach Parise et Mikael Granlund. Présentement, ils ont un peu moins de 217 000$ de libre sous le plafond salarial, donc tu ne peux pas faire grand chose avec ça.

La troupe de Bruce Boudreau a perdu trois autres soldats au cours du match. Nino Niederreiter et Charlie Coyle ont dû quitter à cause de blessures au bas du corps en plus d’être aperçus avec une botte protectrice en sortant de l’aréna. C’est toutefois Marcus Foligno qui a subi la blessure la plus douloureuse et qui pourrait aussi lui faire manquer le plus de temps.

Dans un combat contre John Hayden des Hawks, Foligno s’est fait passer le K.O. et selon Michael Russo de l’Athlétique, il aurait subi une fracture au visage. Il s’est rendu à l’hôpital après la rencontre, mais il a suivi l’équipe en avion. Ce qui est dommage, c’est qu’il était sur le point d’affronter son frère Nick lors de la visite des Blue Jackets.

La « bonne » nouvelle dans ce dossier c’est que la blessure semble assez sévère pour qu’il soit placé sur la liste des blessés à long terme. Cette liste libérerait son salaire de 2,65 M$ pour permettre au Wild de rappeler une couple de gars, mais ça le forcerait à manquer au moins 10 matchs ou 24 jours et c’est pour ça que ce n’est pas nécessairement ce qu’ils vont faire avec Niederreiter, Coyle, Parise et Granlund. Ce n’est pas une situation idéale, mais j’imagine qu’avec des diagnostics plus éclairés, le Wild va s’arranger pour ne pas jouer à huit attaquants samedi soir.

Le K.O. de John Hayden à l’endroit de Marcus Foligno