Une équipe de la NFL s’est basée sur un sans-abri pour leur choix de 1re ronde

Johnny « Football » Manziel est probablement l’espoir qui a fait le plus jaser lors de la première ronde du repêchage de la NFL d’hier soir. Le quart-arrière a glissé jusqu’au 22e rang où les Browns de Cleveland l’ont choisi.

Pour ceux qui ne suivent pas la NFL, les Browns sont reconnus comme une des organisations les plus broches à foin de la ligue. Leur propriétaire, Jimmy Haslam, a eu des problèmes juridiques récemment et l’équipe est terrible depuis plusieurs années.

Cette sélection a donc fait plaisir aux fans puisque Manziel représente l’espoir que le passé n’est pas nécessairement garant du futur. On ne saura pas tout de suite s’il s’agit d’un bon choix, mais on peut dire tout de suite que ce qui a convaincu le propriétaire de faire le choix sort de l’ordinaire.

Alors que celui-ci sortait d’un souper dans un restaurant de Cleveland, Haslam a été interpellé par un sans-abri qui lui a dit de repêcher Manziel. Haslam a dit à ESPN que c’est cette interaction qui l’a convaincu que les admirateurs de Cleveland voulaient que son équipe repêche Manziel et donc de faire ce choix en première ronde.

C’est assez bizarre comme processus de sélection, mais avec les Browns, on dirait que plus rien ne surprend. Par contre, vous pouvez être sur qui si Manziel devient une star, ce sans-abri risque d’avoir son 15 minutes de gloire en Ohio.

Via Deadspin