Une autre commotion cérébrale pour Matt Murray

Embed from Getty Images

Lundi midi, les Penguins ont annoncé que Matt Murray avait subi une commotion cérébrale. C’est une deuxième dans l’année 2018 pour le gardien de 24 ans, donc on peut présumer que l’organisation de Pittsburgh va être très prudente dans son processus de guérison. Il avait accordé 11 buts sur 65 lancers depuis le début de la saison.

Martin Biron a lancé l’hypothèse que ce serait peut-être Brendan Gallagher qui aurait causé cette blessure. L’analyste a noté que sur le premier but du match de samedi soir, après avoir marqué, le petit attaquant du Canadien est entré en contact avec Matt Murray. Ce dernier s’est immédiatement pris la tête, mais il est resté dans le match. Biron a quand même pris soin de noter que le #11 de Montréal n’était pas à blâmer puisque c’est un jeu commun et le contact était inévitable.

Ça place quand même les Penguins dans une situation inconfortable alors que Casey DeSmith et Tristan Jarry devront se séparer le boulot derrière une défense qui n’a pas vraiment fait de cadeau à Murray depuis le début de l’année. Disons que Pittsburgh devra marquer beaucoup de buts pour gagner des matchs dans les prochaines semaines…

AJOUT : Bob McKenzie parle plutôt d’un incident lors de la pratique de mardi.

Le but qui aurait peut-être causé la blessure de Matt Murray