Une absence à long terme pour Connor Murphy

Drama
Embed from Getty Images

Les Blackhawks avaient une mauvaise nouvelle pour leurs fans mercredi matin. Ils ont annoncé que le défenseur Connor Murphy allait manquer plus de temps que prévu. En fait, il ne pourra être sur la glace pendant six semaines et rendu là, ils devront faire plus de tests pour savoir s’il peut recommencer l’activité physique ou s’il a besoin de quatre autres semaines de repos. On parle donc d’une absence de huit à 12 semaines pour une blessure au dos.

Connor Murphy est loin d’être un joueur dominant offensivement, mais c’est le défenseur principal que les Hawks ont obtenu dans la transaction qui a envoyé Niklas Hjalmarsson en Arizona. Chicago a donc besoin qu’il soit solide lorsqu’il est sur la glace et c’est probablement pour ça qu’il patinait avec Duncan Keith en fin de saison l’an passé.

Son absence fait mal à une profondeur déjà moyenne sur la ligne bleue à Chicago. Keith est encore un défenseur sur qui ils peuvent compter dans le top quatre, mais c’est pas mal tout à cause du ralentissement de Seabrook. Leur meilleur espoir est probablement Henri Jokiharju, le défenseur finlandais qu’ils avaient choisi au 29e rang en 2017. Joel Quenneville semble en amour avec lui depuis le début du camp et avec les blessures à Murphy et Forsling, il aura la chance de faire ses preuves. Malheureusement pour lui, ça risque d’être dans un rôle assez difficile et ce sera tout un pas à prendre.

Ceci étant dit, le succès de cette ligne bleue dépend surtout de la santé de Corey Crawford, qui se remet encore d’une commotion cérébrale. S’il est de retour en santé, il pourra couvrir plusieurs erreurs, mais si ce n’est pas le cas, on pourrait avoir une autre saison décevante à Chicago.