Un nouvelle formule pour les séries dans la LNH?

Drama

La formule actuelle des séries a de nombreux détracteurs. Ce système assure 4 séries entre équipes de même division lors de la première ronde, ce qui favorise les rivalités dans la ligue. Cependant, certaines équipes sont lésées par cette formule. L’an dernier, le Wild a terminé la saison avec 106 points, au 2e rang dans l’Ouest. Pourtant, au premier tour, l’équipe a dû affronter les Blues de St-Louis, qui occupaient la 5e position au classement de la Conférence. Selon la formule précédente, ils auraient dû jouer contre les Flames (7e).

Les Capitals ont remporté le premier rang de la ligue avec 118 points, ils ont donc pu débuter les séries contre la moins bonne équipe qualifiée dans l’Est: les Maple Leafs. Jusqu’ici, pas de problème. En 2e ronde, ils ont toutefois dû jouer contre les Penguins, la 2e meilleure équipe de l’Est. Nul besoin de vous dire comment ça s’est terminé. La formule des séries ne doit pas être très populaire à Washington.

Il y a peu de chance que la LNH modifie sa façon de faire prochainement, puisque la formule en place est encore toute récente, mais il y a une nouvelle formule qui mérite au moins qu’on s’y intéresse.

La SPHL (Southern Professionnal Hockey League) a trouvé une façon originale de pimenter les choses tout en avantageant les meilleures équipes au classement.

La ligue qui regroupe 10 équipes dans 9 états, principalement dans le sud-est des États-Unis a annoncé hier que les prochaines séries débuteront ainsi:

Les 8 premières équipes au classement participeront au premier tour. À tour de rôle, les trois premières équipes pourront choisir quel adversaire elles veulent affronter en première ronde, parmi les 4 dernières équipes qualifiés pour les séries.

Donc (1) peut choisir parmi (5-6-7-8). Ensuite, (2) peut faire sa sélection parmi les trois équipes restantes. Puis, (3) fait son choix parmi les deux équipes qui restent. Finalement, (4) hérite de l’équipe qui n’a pas été choisie.

Ça doit créer une ambiance intéressante pour chacune des séries, puisque les équipes choisies par les 3 premier clubs voudront faire regretter à leur adversaire de l’avoir sélectionné. L’orgueil peut être un excellent élément de motivation. Selon la formule traditionnelle, la 4e équipe de la Conférence doit jouer contre l’équipe juste en-dessous d’elle au classement; avec ce type de système, elle héritera du club que personne n’a voulu affronter. Ça revient sensiblement au même.

Pour les partisans, ça crée un engouement avant le début des séries: chacun aura hâte de savoir quels seront les affrontements. Les spéculations et paris sportifs seront certainement très populaires.

Est-ce que vous aimeriez voir une formule du genre dans la LNH?