Un nageur français furieux aux JO

Drama
Crédit photo - AFP/GABRIEL BOUYS

Après sa cinquième place lors du 100m dos, le nageur français Camille Lacourt n’a pas du tout apprécié que le Chinois Sun Yang ait remporté la course du 200m libre.

Rappelons que Sun Yang avait été contrôlé positif lors d’un test antidopage en 2014. Lacourt est même allé jusqu’à dire aux radios françaises que Yang « pisse violet ». Un autre chinois, Jiayu Chu, est arrivé 2e lors de la course du 100m dos. Le nageur français est revenu à la charge après avoir fait écho à la 2e place du membre de l’équipe de natation olympique chinoise : »Ça me déplaît d’être battu par un Chinois », a dit Camille Lacourt.

«Quand je vois le podium du 200 m nage libre, ça me donne envie de vomir. Je préfère retenir cette foule qui a crié quand on est rentré, ce bassin olympique qui est génial», a lancé le membre de l’Equipe de France olympique de natation.

Camille Lacourt souhaite du changement : «Je suis très triste de voir mon sport évoluer de cette façon. J’ai l’impression de voir de l’athlétisme avec deux ou trois dopés dans chaque finale. J’espère que la Fina (Fédération internationale de natation) va vite réagir et arrêter ce massacre parce que ça devient triste »

Le Français n’est pas le seul à avoir tiré la sonnette d’alarme. Michael Phelps a dit regretté que des athlètes contrôlés positifs puissent participer aux Jeux olympiques.