Un bar de Sotchi offre des cocktails à thématique «dopage»

Drama
Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Les Russes ont donné une deuxième vie à un lieu qui est devenu tristement célèbre. Il s’agit d’un laboratoire de Sotchi ayant servi à tester des drogues destinées à des athlètes. Le laboratoire en question a été démantelé à la suite du scandale de dopage qui a éclaté après les Jeux olympiques de 2014.

L’endroit connaît toutefois un regain de popularité, en particulier durant la Coupe du monde, parce qu’il a été reconverti en bar. La Punto, n’est toutefois pas un simple bar. L’établissement vend des cocktails portant des noms faisant référence au dopage. Par exemple, vous pouvez y déguster un Meldonium, une boisson à base d’absinthe. Pour les amateurs de tequila, le bar peut aussi vous concocter un B Sample, ou si vous préférez un Échantillon B.

 

Une blague plus ou moins bien reçue par le monde de l’anti-dopage

Cet effort d’auto-dérision n’a pas semblé amusée le président de l’Agence mondiale antidopage Dick Pound. Ce dernier estime qu’il n’est pas approprié de se moquer d’un tel scandale. Néanmoins, Richard McLaren, l’auteur du fameux rapport qui a dévoilé le système de dopage russe, semble lui avoir davantage apprécié l’ironie. Il affirme que le concept permet de reconnaître les gestes commis, tout en dédramatisant le scandale.