Tom Dundon continue de prendre de la place en Caroline

Crédit photo - Dennis Cox - Twitter

Le Canadien n’était pas la seule équipe à tenir sa rencontre de fin d’année avec les journalistes. Les autres équipes de la LNH qui ont manqué les séries faisaient la même chose et pour l’une des rares fois, ce sont les Hurricanes de la Caroline qui ont attiré l’attention. C’est grâce à leur nouveau propriétaire, Tom Dundon, que ça a été le cas alors qu’il a rempli sa promesse de ne pas faire comme les autres propriétaires de la LNH.

Il a rencontre les médias, ce qui n’est pas surprenant, mais avant de le faire, c’est lui qui menait les entrevues de fin d’année des joueurs au lieu de Don Waddell, qu’il a nommé comme DG par intérim, ou Bill Peters, qui est toujours sous contrat avec l’organisation selon le propriétaire même s’il aurait une clause de sortie dans son contrat si l’on se fie aux infos d’Elliotte Friedman.

Même lors de sa rencontre avec les journalistes, il a été un peu plus direct que ce à quoi on est habitué. Tom Dundon a dit que rien dans son organisation n’était assez bon pour qu’ils ne regardent pas ce qu’ils peuvent faire pour l’améliorer. Le propriétaire a également mentionné que c’était trop facile de jouer contre son club et que si les joueurs ne devenaient pas plus toughs, ils allaient chercher des joueurs capables de l’être.

Pour montrer à quel point il était sérieux, le propriétaire a dit qu’ils pourraient avoir 19 nouveaux joueurs l’an prochain et qu’il y en aura certainement plus que zéro. Le seul joueur qui semble être intouchable est Sebastian Aho, qu’il a vanté tout au long de cette conférence de presse.

On se rappelle que cette organisation n’a toujours pas de DG et que la place que le propriétaire prend dans la franchise serait l’une des raisons expliquant cette situation. Il y aurait aussi été du question du salaire proposé, mais Tom Dundon a nié ça lundi. Même s’ils sont prêts à payer, ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi des gars qui ont travaillé toute leur carrière pour se retrouver sur le bord d’avoir l’un des 31 postes disponibles hésitent à se joindre à une équipe où ils peuvent se demander s’ils auront vraiment le pouvoir qui vient avec le titre.

Si la relance des Hurricanes fonctionne, et ils ont les bases pour que ce soit le cas, Dundon sera traité en héros et ce sera excellent pour le facteur divertissement du sport, mais dès qu’ils feront une erreur ou qu’ils décevront, le propriétaire sera pointé du doigt.

Via Chip Alexander