Skieur canadien arrêté à Pyeongchang pour alcool au volant

Drama
Crédit photo - Dave Duncan via IG

Chaque Jeux olympiques, il y a toujours une bonne histoire de party qui fait surface. En voici une.

Un trio de skieurs canadiens composé de Dave Duncan (il s’est rendu en petite finale du ski-cross), sa femme Maja Duncan et son coach William Raine font l’objet d’une enquête après que les trois Canadiens auraient volé une voiture en état d’ébriété et l’auraient conduit au village des athlètes aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Lors de l’arrestation, leur taux d’alcool était de 0.160.

On raconte qu’à la sortie d’un bar, les trois Canadiens avaient froid, ne trouvaient pas de taxi et ils auraient embarqué dans un véhicule pour se rendre au village. La police les a interceptés et arrêtés. La voiture était un gros truck Hummer rouge! Et il y avait une personne passed-out sur le banc d’en arrière. Le réveil a dû être brutal.

Toujours très stupide de boire et conduire, mais l’important c’est qu’il n’y a pas eu d’accident. Un jour, Dave Duncan (35ans) et sa femme Maja vont pouvoir raconter cet incident à leur enfant. Du côté de Will Raine, il devra sûrement s’expliquer à sa mère, une légende du ski, Nancy Greene. Voici une image de la scène. On voit bien le logo du Canada sur le conducteur qui sort du Hummer.

En premier lieu, Dave Duncan de London, Ontario, n’a pas voulu commenter l’incident aux médias tandis que le Comité Olympique Canadien s’occupera de ce dossier en temps plus opportun. Plus tard, ils ont publié le message d’excuse suivant:

Dave Duncan et sa femme.

« Nous sommes vraiment désolés de notre mauvais jugement. Et d’avoir manqué de nous comporter à la hauteur des standarts olympiques canadiens. »

William Raine:

« Je voudrais m’excuser profusément pour mes actions inexcusables. Les mots ne suffisent pas à exprimer à quel point je suis désolé. J’ai laissé tomber mes coéquipiers, mes amis et ma famille. »

Le comité olympique canadien semble en beau fusil:

« Nous nous attendons à ce que nos athlètes et les membres de l’équipe se comportent de façon responsable et respectent nos valeurs canadiennes et olympiques Nous sommes profondément déçus des comportements de ces individus. Tous les membres de l’équipe sont tenus de respecter les lois de la Corée du Sud et tous les endroits où nous concourrons dans le monde entier. »

Notez qu’en Corée du Sud une infraction pour conduite sous les effets de l’alcool peut mener à 3 ans de prison et une amende de 11 750$.