Sidney Crosby égale la série

Avant le match de lundi soir, Sidney Crosby avait 11 points en 12 matchs, mais comme il n’avait pas marqué depuis la première ronde, les critiques de son jeu commençaient à se faire entendre. Par exemple, Jeremy Roenick lui a suggéré de regarder Jonathan Drouin pour s’inspirer de son éthique de travail soir après soir. J’aime bien Drouin, mais c’est surréaliste de penser qu’après la saga de cette année, un analyste national suggérait à Crosby de s’inspirer de son attitude.

Comme il l’a fait lors des Olympiques de Vancouver, Crosby a tu ses critiques avec un but clé en prolongation. 40 secondes après le début du temps supplémentaire, il marqué le but qui a donné une victoire de 3-2 aux siens lundi soir. C’était un match assez important puisqu’au lieu de tirer de l’arrière 0-2, les Penguins sont maintenant à égalité avec le Lightning dans la série. Il s’agissait de son premier but gagnant en prolongation en séries depuis le début de sa carrière dans la LNH.

Le but de Crosby a été marqué à la suite d’un beau jeu de passes avec Bryan Rust sur un 2 contre 1. Ça aurait pu être un 3 contre 1, mais l’autre attaquant de Pittsburgh a trébuché à la ligne bleue.

Le fait que Crosby ait été le marqueur fit avec ce match puisqu’il a créé une tonne d’opportunités pour Chris Kunitz pendant cette rencontre. L’ancien membre d’Équipe Canada n’a toutefois pas été capable de concrétiser tout au long de la soirée. Le #87 avait également failli marquer pendant le temps réglementaire, mais il a été volé par un superbe arrêt d’Andrei Vasilevskiy.

Le but de Crosby

Le vol de Vasilevskiy