Si Lundqvist voit la rondelle, il l’arrête

henrik-lundqvist-xmas - rangers - credit: hanknyr

Mardi soir, les Bruins et les Rangers jouaient le 3e match de leur série. La série était de retour à New York après 2 victoires des Bruins à Boston. Encore une fois, les Bruins ont eu l’avantage du côté de la possession de rondelle. Par contre, Henrik Lundqvist a fait tout ce qu’il pouvait pour empêcher Boston de gagner. Les seuls buts qu’il a accordés ont été des séquences où il ne voyait pas la rondelle.

Ce sont les Rangers qui ont ouvert la marque en début de 2e période alors que Taylor Pyatt a fait dévier un lancer de celui dont on ne doit pas écrire le nom. Les Rangers ont conservé leur avance pendant le reste de la période, surtout grâce à une solide performance de leur gardien. C’est Johnny Boychuk qui a ramené les deux équipes à égalité sur le lancer que vous voyez ci-dessus. Sur la séquence, Lundqvist n’a rien vu et a été trompé par le tir précis du défenseur de Boston. Puis, en fin de 3e, c’est Dan Paille qui a marqué le but crucial en prenant le retour de lancer d’une rondelle qui avait rebondi un peu partout autour du demi-cercle du gardien. Les Bruins se sauvent donc avec une victoire de 2-1.

Le prochain match de cette série aura lieu jeudi à 19h00 sur les ondes de TSN. Les Bruins ont les devants 3-0 dans la série.

Ryan McDonagh nous rappelle la pire transaction de l’ère Gainey:

Deux bâtons élevés sur la même séquence:

Boychuk marque sur un lancer voilé: