Sean Kuraly s’est inspiré de Sidney Crosby et Nazem Kadri pourrait rejoindre Drew Doughty

Embed from Getty Images

Le premier match entre les Bruins et les Leafs nous offre vraiment de tout. Ça avait commencé avec des buts spectaculaires en première période et ça s’était maintenu avec les niaiseries de Brad Marchand en deuxième, mais la troisième a varié l’offre avec un but incroyable de Sean Kuraly et une mise en échec extrêmement douteuse de Nazem Kadri.

Le but de Kuraly était surtout un but d’assurance alors que les Bruins menaient déjà 3-1, mais il était quand même quelque chose à voir. Non seulement il a pas mal éteint les espoirs des Leafs dans cette partie, mais il était assez beau. Comme Sidney Crosby à quelques reprises cette saison, Kuraly a déjoué Andersen en frappant la rondelle au vol. Il faut dire que le gardien des Leafs s’était mis hors de position pour stopper une belle manœuvre de David Pastrnak et l’attaquant des Bruins a cueilli ce retour dans les airs.

Bien évidemment, ce n’est pas tout le monde qui réagit bien lorsqu’un match est hors de portée et Nazem Kadri nous en a offert un bel exemple. 37 secondes après le but de Kuraly, il a appliqué un plaquage douteux à Tommy Wingels pour lequel il s’est fait expulser. Kadri n’avait visiblement pas aimé le plaquage que ce dernier venait de donner à Mitch Marner et il l’a littéralement frappé alors qu’il était sur la glace. Il a reçu une majeure pour assaut et Wingels est aussi rentré au vestiaire pour subir des tests. Boston en a profité pour ajouter au score lors de cet avantage numérique grâce à un but chanceux de David Krejci.

AJOUT : Kadri va devoir s’expliquer au comité de discipline vendredi.

Le but de Sean Kuraly

Les deux autres buts précédents des Bruins

La mise en échec de Kadri

Le but de Krejci