Sean Avery invite un «hater» homophobe à se battre chez lui

Drama
sean-avery-hater-gay

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de Sean Avery. J’espère que cette histoire fera plaisir à mon collègue de PuckTaVie qui est en amour avec Sean Avery. Au quotidien, Sean Avery fait des choses bizarres. Donc parler de lui chaque fois qu’il publie une photo ou un commentaire deviendrait non-pertinent. L’ex-vedette des Rangers de New York a publié la photo que vous voyez ci-dessus. Pour accompagner la photo, Sean Avery a mentionné que les deux garçons sur les vélos étaient ses «babes ». La photo laisse place à quelques interprétations faciles, donc évidemment que des commentaires subjectifs ont déferlé. Comme c’est coutume sur le web, un utilisateur y est allé dans la facilité en traitant Sean Avery de « fucking hipster homosexuel». On sait que Sean Avery a la cause de l’intimidation envers les homosexuels très à coeur…

Étant donné que Sean Avery ne fait pas les choses comme tout le monde, voilà qu’il a décidé de passer à un autre niveau pour régler le cas d’un des haters. Au lieu d’offrir une simple réplique de clavier, Sean Avery a proposé à l’utilisateur de venir le rencontrer à sa résidence située au 78 Grand Street à n’importe quel moment pour se faire battre la marde hors de lui. C’est là qu’on voit que le hater de Sean Avery est un estie d’imbécile. Au lieu de s’excuser ou de répondre comme un mâle, il a répliqué à Sean Avery qu’il était non pertinent et qu’il préférerait se battre contre Arron Asham. Ça commence à être facile d’identifier le vrai fif dans cette histoire…

sean-avery-hater-homo

En tout cas, si Sean Avery me faisait une telle offre, fuck oui que je me pointrais chez lui. Pour m’excuser et lui demander de prendre une photo avec moi. Au pire, Sean Avery refuserait mes excuses et me donnerait un punch dans les ballz. Dans les deux cas, ça me ferait une maudite bonne histoire à raconter sur mon blogue.