Scandale de Penn State // Jerry Sandusky, Joe Paterno & Ashton Kutcher

Drama

Ho la la qu’il y a des grosses affaires qui se passent à l’Université Penn State. Allons-y avec un résumé grossier des événements.

Qui est Joe Paterno, l’homme au manteau bleu sur la photo ci-dessus? Il est un super coach de football. Il a gagné 409 fois en 46 ans de carrière avec Penn State. Joe Paterno, 84 ans, n’a jamais touché à un garçon, il n’est pas un pédophile. Il aime le football, pas les jeunes joueurs de football dans la douche. Son congédiement est lié à cause d’actes de son ex-entraineur adjoint, le sac de marde Jerry Sandusky.

En 2002, Joe Paterno a été informé de présumés actes d’agression sexuelle par son ex-coordonnateur défensif Jerry Sandusky. Toutefois, à cette époque Jerry Sandusky était retraité de Penn State depuis 1999, mais il a continué de profiter des accès aux installations sportives de l’université. Celui-ci opérait des camps de football pour enfants défavorisés.

Le weekend dernier, Jerry Sandusky a été arrêté pour avoir agressé huit garçons sur une période de 15 ans. Voici la tête blanche Jerry Sandusky.

Hier après-midi, l’université a  congédié  Joe Paterno et le président de l’école Graham Spanier. Lorsque la nouvelle de congédiement est tombée, les internets ont buzzés solides. Certains se sont énervés sans prendre le temps de lire et de s’informer correctement. Parlez-en à l’acteur Ashton Kutcher.

Celui-ci a mentionné « comment peut-on congédier Joe Paterno. C’est une insulte. Pas de classe ». Évidemment, la nouvelle vedette de l’émission Two and a Half Men n’était pas au courant des histoires de touche-pipi avec des petits gars. Il s’est fait envoyer promener pas à peu près. Ashton Kuchner s’est excusé, s’autotraité d’idiot et mentionné qu’il prendrait une pause de Twitter…

Au campus de Penn State mercredi soir, les fans des  Nittany Lions sont descendus dans les rues pour protester. Alcool en public, chansons de ralliement, lançage d’objet et flippage de char.

Ne vous inquiétez pas Montréal, vous faîte encore de meilleures émeutes que les Américains.

Pour ceux qui n’ont pas encore compris le lien entre les abus de Jerry Sanduski et le congédiement de Joe Paterno, on reproche à Joe Paterno d’avoir garder sous le quasi silence les louches actions de Jerry Sanduski.

Les dernières rumeurs aux USA, rapportent que Jerry Sanduski servait des «pimp» auprès d’importants donateurs de sa fondation de camp de football pour jeunes défavorisés.