Ryan Pulock: Espoir du repêchage de la LNH en 2013

Drama

Bien que nous ne soyons qu’en octobre, on regarde déjà vers le repêchage 2013 de la LNH. Cet encan est considéré comme un des meilleurs des dernières années. Il sera certainement excellent pour la LHJMQ qui compte sur plusieurs bons espoirs. Nous allons garder le meilleur pour la fin alors que nous présenterons les espoirs hors-Québec de septembre à décembre et ceux de la LHJMQ de janvier à mai. Vous pouvez trouver tous les profils ici.

Aujourd’hui, c’est le temps de parler du 2e défenseur qui pourrait entendre son nom être appelé au New Jersey en juin prochain: Ryan Pulock.

Nom: Ryan Pulock
Nationalité: Canadien
Position: Défenseur
Taille: 6 pieds 1 pouce
Poids: 213 livres
Équipe: Wheat Kings de Brandon dans la WHL

La première chose qui ressort lorsqu’on voit Ryan Pulock jouer est son lancer frappé. Ce lancer est déjà au niveau de la LNH et il serait parmi les bons dans la ligue. C’est un arme incroyable sur l’avantage numérique des siens alors qu’il peut décocher à tout moment et s’il ne marque pas sur le lancer, il y a souvent un retour dangereux.

Le lancer de Pulock en fait un excellent joueur de pointe sur l’attaque à 5 de son équipe, mais ce n’est pas tout, car son jeu de passe est excellent. De plus, il compte sur une bonne vision du jeu, particulièrement en zone offensive qui lui permet de créer des chances de marquer à répétition.

Ce talent offensif vient du fait que Pulock a été repêché comme un attaquant dans la WHL. En effet, c’est une blessure d’un coéquipier à son premier camp d’entrainement avec les Wheat Kings qui l’a amené au poste de défenseur. Après une journée de pratique, l’entraineur a vu quelque chose en lui et il a fait l’équipe.

Toutefois, il ne faut pas croire que Pulock est faible dans sa zone puisqu’il excelle en attaque. Il était +33 l’an dernier dans la WHL. C’est un joueur extrêmement intelligent sur la glace, ce qui a aidé sa transition d’attaquant à défenseur. Il prend rarement de mauvaises décisions sur la glace et son positionnement est exemplaire.

Dans sa zone, ce ne sera jamais un défenseur que l’on reconnait instantanément. Il n’est pas très physique et vous ne le verrez jamais effectuer une mise en échec qui se retrouvera dans un top 10. Il est capable de séparer le joueur de la rondelle, lorsque nécessaire, mais il ne cherchera pas le jeu physique s’il n’est pas nécessaire.

Plusieurs le projettent comme un futur défenseur numéro 1 dans la LNH. Il pourrait être le genre de joueur qui peut passer 24-25 minutes par match sur la patinoire.

Il est présentement vu comme un joueur qui pourrait sortir dans la deuxième moitié du top 10 lors du prochain encan amateur. Par contre, il vient d’enregistrer une saison de 19 buts et 60 points à la ligne bleue des siens. S’il parvient à augmenter ces chiffres, il y a fort à parier que le buzz à son égard pourrait le faire percer le top 5. Il semble bien parti alors qu’il a commencé sa saison avec 9 points (2 buts, 7 passes) en 5 matchs.