Ryan McDonagh responsable des troubles de Vanek?


Si on oublie Chris Kreider et les gardiens, les deux joueurs qui font le plus parler pendant la série Rangers-Canadiens sont Ryan McDonagh et Thomas Vanek. Celui a qui été échangé pour Scott Gomez a fait rager les partisans du Canadien avec 6 points en 2 matchs pendant que Thomas Vanek a fait sacrer les mêmes fans en ayant l’air d’un gars qui pense déjà au Minnesota. Il se pourrait bien que les deux soient reliés.

En effet, pendant le 2e match de la série entre les deux équipes, aucun attaquant du Canadien n’a passé un plus gros % de leur temps de glace contre Ryan McDonagh que l’attaquant autrichien. Le résultat n’a pas été excellent pour Vanek qui n’a pas eu de lancer au but en plus d’enregistrer un % Corsi de 41,2 %.

Malgré le fait que Vigneault ne comptait pas sur le dernier changement pendant ce match, il a réussi à s’assurer que Vanek joue contre McDonagh pendant près de 54 % de ses minutes à 5 contre 5 lundi soir. Si on prend en compte les unités spéciales, Vanek a passé près de 60 % de son temps de glace contre McDonagh lundi soir.

Bien évidemment, quand un joueur doit affronter un défenseur de la trempe de McDonagh, ça n’aide pas ses performances et ça lui complique la tâche. Vanek n’a pas été à la hauteur de cet affrontement lors du 2e match et ça a paru alors qu’il a offert une performance de piètre qualité dans cette rencontre.

D’une certaine façon, cette mauvaise performance pourrait l’aider dans le 3e match. Si Vigneault voit que Therrien laisse Vanek sur le banc à cause de ses mauvaises performances et que l’entraîneur des Rangers ne juge plus nécessaire de le surveiller avec son meilleur défenseur, le trio de Vanek-Plekanec-Galchenyuk pourrait avoir un affrontement plus facile pendant ce match. C’est un affrontement du genre qui pourrait permettre au futur joueur du Wild de relancer ses séries.

Toutefois, c’est un couteau à double tranchant. Les minutes de McDonagh qui ne seront plus affectées à Vanek devraient se diriger vers le duo Desharnais-Pacioretty, qui est présentement le 3e trio qui voit le plus McDonagh derrière celui d’Eller. Si Vanek ne profite pas des affrontements plus faciles et que le trio de Desharnais est influencé par une surveillance plus accrue, le Canadien va être dans le trouble.