Ronaldo lance sa coupe du monde de façon spectaculaire !

Drama
ronaldo portugal mondial
Crédit photo - Cristiano Ronaldo

Seconde journée de la Coupe du Monde 2018 avec au programme un alléchant Portugal-Espagne. Avant ça l’Égypte affronte l’Uruguay et l’Iran s’oppose au Maroc.

Sans Salah, les pharaons tombent de haut.

C’est l’une des histoires tristes de ce Mondial, la vedette égyptienne Mohamed Salah est sur le carreau depuis un choc avec Sergio Ramos lors de la finale de Ligue des Champions. C’est donc sur le banc que l’attaquant de Liverpool a vu les siens affronter l’Albiceleste de Cavani. L’attaquant du Paris Saint-Germain a été incontestablement le meilleur joueur uruguayen !

Cependant, cette victoire obtenue dans les derniers instants a été cruelle pour l’Égypte qui avait fait le plus dur sans Salah. Une faute inutile sur le côté a permis à Gimenez d’inscrire le but vainqueur à la 89e minute.

Une Finale avant l’heure

Le choc du groupe B a tenu toutes ses promesses. Rarement des matchs de poule se seront joués avec cette intensité. Collectivement, les Espagnols ont plutôt dominé, mais CR7 était tout simplement intouchable. Les septiques se demandaient si Ronaldo sera au rendez-vous de la Coupe du Monde. Comme souvent, la vedette du Real Madrid a répondu sur le terrain devenant par la même occasion le 4e joueur de l’histoire à marquer lors de 4 Coupes du Monde. Seeler, Pelé et Klose l’ont précédé.

Le Portugal ouvre le score sur un pénalty de Ronaldo. Ensuite, Diego Costa y va d’un petit numéro en solo pour égaliser, même si un vilain coup de coude aurait dû être sanctionné avant son but. Tandis qu’une vilaine faute de main de De Gea a donné l’avantage au Portugal. Mais au retour des vestiaires, toujours Diego Costa égalise à nouveau à la 55e minute. Quelques minutes plus tard, Nacho donne l’avantage à la Roja.

On pouvait pensait que le match était plié, mais c’était le Ronaldo show.

Première sensation du Mondial

À la surprise générale et sans avoir marqué le moindre but, l’Iran se retrouve en tête du groupe B. En effet, le Maroc, favori de la rencontre, trébuche contre l’Iran. Pensée sincère pour Bouhaddouz qui scelle le sort des Lions de l’Atlas d’un but contre son camp.

Deux matchs et deux défaites dans les dernières minutes sur des fautes évitables pour les équipes africaines qui ont manqué de productivité offensive. Pour la petite histoire, l’équipementier américain Nike a invoqué le respect des sanctions américaines visant la République islamique du Golfe persique pour refuser de fournir aux joueurs de l’équipe nationale d’Iran des chaussures pour la Coupe du monde de football !
***

Kan Football Club : La poutine du soccer ! Les dernières nouvelles de l’Impact de Montréal et plus encore! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial au kanfootballclub.com Si vous souhaitez soutenir la plateforme, procurez vous leurs tous nouveaux chandails et autres vêtements Trop de poutine. Toujours un classique !