Ron Hextall a défendu son coach avec véhémence

Drama
Embed from Getty Images

Après 10 défaites consécutives à Philadelphie, plusieurs partisans et experts se sont tournés vers Dave Hakstol et sa sécurité d’emploi. Après tout, quand ton équipe va mal, la meilleure façon de la relancer est de renvoyer ton entraîneur ou de conclure une transaction. Comme il n’y a pas beaucoup d’échanges dans la LNH de nos jours, ce sont souvent les entraîneurs qui écopent.

Toutefois, on dirait bien que ce ne sera pas le cas à Philadelphie. Avant la rencontre des siens contre les Flames lundi soir, Ron Hextall a rencontré les médias et le message était clair; Dave Hakstol est l’entraîneur des Flyers et il le restera.

Ce n’est pas la première fois qu’un entraîneur reçoit un vote de confiance de son supérieur alors qu’il est dans le trouble et ça ne persiste pas toujours lorsque les défaites s’accumulent. Or, à Philadelphie cette sortie supporte pas mal ce qui circulait dans les médias auparavant et on dirait bien que le DG s’est attaché à son entraîneur à long terme. Comme le nom de Hextall a beaucoup de poids à Philadelphie, c’est une bonne nouvelle pour Dave Hakstol alors qu’il en a bien besoin.

Ses joueurs ont également bien répondu à cette sortie du directeur-général en battant les Flames par la marque de 5-2. Brian Elliott est probablement celui que l’entraîneur doit le plus remercier alors qu’il a effectué 43 arrêts dans un aréna où sa carrière dans la LNH a pris un coup sous l’uniforme des Flames. Ce gain a permis à Philadelphie de dépasser les Red Wings et les Sénateurs au classement, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour se replacer dans la course aux séries puisqu’ils y accusent présentement un retard de huit points.