Roberto Luongo et Patrick Roy sont les seuls à partager cet exploit

Même s’il n’a pas mis la main sur une Coupe Stanley, Roberto Luongo fait partie des grands gardiens de buts de la LNH. Le Montréalais l’a prouvé une fois de plus dans un gain face aux Devils lundi. Cette victoire était la 459e de Luongo en carrière. Le gardien de 38 ans occupe le 4e rang pour les victoires parmi tous les gardiens de l’histoire de la LNH. S’il joue encore l’an prochain, il pourrait même rejoindre Ed Belfour au troisième rang (484 victoires). Les deux premiers rangs occupés par Martin Brodeur (691) et Patrick Roy (551) semblent logiquement inatteignables pour Bobby Lu.

Personne ne sera tellement surpris d’apprendre que Luongo est également le meneur pour les blanchissages parmi les gardiens évoluant toujours dans la LNH. Ses 74 jeux blancs le positionnent au 11e rang dans l’histoire de la ligue.

Seul avec Patrick Roy

Lundi, Luongo a toutefois accompli ce qu’une seule personne avant lui avait réussi. Patrick Roy et lui sont les deux seuls gardiens à avoir remporté 200 victoires pour deux équipes différentes. Casseau a 289 gains avec les Canadiens et 262 avec l’Avalanche. Quant à Luongo, il a remporté 252 matchs avec les Canucks et la victoire d’hier était sa 200e avec les Panthers.

Pour illustrer tout le talent de Luongo, voici l’un de ses plus beaux arrêts en carrière. Le gardien a frustré Shea Weber du temps que les deux hommes évoluaient à Vancouver et Nashville.