Roberto Luongo dépasse Terry Sawchuk dans le livre des records

Normalement, on ne porterait pas trop attention à une victoire de 3-0 des Panthers contre les Devils, mais lundi soir, ce gain a permis à Roberto Luongo d’améliorer sa place dans le livre des records de la LNH. C’était sa 448e victoire dans la ligue, ce qui fait en sorte qu’il a dépassé Terry Sawchuk au 5e rang de l’histoire de la ligue à ce chapitre.

Le gardien québécois est maintenant seulement devancé par Martin Brodeur (691), Patrick Roy (551), Ed Belfour (484) et Curtis Joseph (454). Comme il n’est que 6 victoires derrière ce dernier, Roberto Luongo devrait terminer cette saison au 4e échelon. Tout dépendant de ce qu’il décidera à la fin de la campagne, il pourrait très bien compléter le podium québécois en 2018.

C’est fou de penser que l’heure de la retraite pourrait approcher dans son cas puisqu’on n’y pense pas à cause du vestiaire qu’il partage avec Jaromir Jagr. Par contre, il a 37 ans et avec le repêchage d’expansion, la situation pourrait être un peu étrange en Floride à cause de la présence de James Reimer. On sait qu’il voulait jouer en Floride lors de son départ de Vancouver et à son âge, si les conditions ne sont pas idéales pour lui et qu’il est prêt à arrêter, il pourrait très bien décider de mettre fin à sa carrière. En plus, son salaire va commencer à baisser considérablement après 2018, donc les raisons financières de continuer seront moins présentes.

Une chose est certaine; les Canucks espèrent qu’il est encore loin de la retraite puisque la punition sur leur plafond salarial risque d’être salée lorsqu’il arrêtera de jouer. Le contrat qu’il a signé est valide jusqu’en 2022, donc ça fera mal pendant longtemps si le Québécois décide d’accrocher les patins. En attendant, il poursuit toutefois son ascension dans le livre des records de la ligue. Son % d’arrêts de 91,9% cette saison prouve certainement qu’il est encore en mesure de jouer à ce niveau.

Quelques arrêts de Roberto Luongo contre les Devils