RM // Une autre commotion pour Marc-André Fleury?

Embed from Getty Images

Avant de subir une autre commotion cérébrale en tout début de saison, Marc-André Fleury était tout feu, tout flamme pour les Golden Knights, qui commençaient à surprendre tout le monde dans la LNH. Le gardien québécois a manqué 25 matchs à cause de cette blessure, mais il est finalement revenu au jeu en décembre pour reprendre là où il l’avait laissé.

En 41 départs cette saison, Marc-André Fleury a gagné 27 fois grâce à un % d’arrêts de 93%. Malheureusement pour lui, cette saison de rêve pourrait toutefois avoir tourné au cauchemar pour une raison trop familière. Le cerbère québécois a quitté le match des Knights contre les Canucks après la première période mardi soir.

Après le match, Gerard Gallant a confirmé que c’était une blessure qui avait tenu Marc-André Fleury à l’écart du jeu pendant le reste de la partie. On n’a pas plus de détails pour le moment, mais c’est fort possible que le protocole de commotions cérébrales ait été mis en place à cause d’un tir de Brandon Sutter qui a frappé Fleury au visage. Ironiquement, Marc-André Fleury a quand même récolté le victoire dans ce match, ce qui lui a permis de dépasser Chris Osgood au 12e rang de l’histoire de la LNH au niveau des gains en carrière. Fleury en a 402.

Les Golden Knights ne sont pas les seuls qui pourraient avoir perdu un gros morceau mardi soir. Les Jets, qui avaient appris plus tôt dans la journée que Jacob Trouba a une commotion cérébrale, pourraient aussi avoir perdu Patrik Laine dans leur match contre les Kings. Ce dernier a quitté la rencontre après avoir bloqué un lancer qui lui a visiblement fait mal. Il n’est pas revenu au jeu et c’était sa première partie sans point depuis le 13 février. Les Jets ont tout de même gagné 2-1 en prolongation, mais comme ils sont au milieu de nulle part en deuxième position dans la Centrale, c’est une très mince consolation. Au moins, Paul Maurice a dit que ce n’était rien de sinistre, donc c’est possible que Laine et les Jets aient été chanceux dans leur malchance.


Parlant d’équipe au milieu de nulle part au classement, sans leur situation spéciale, la défaite de mardi aurait certainement hanté les Leafs. Ils ont bousillé une avance de trois buts pour perdre 4-3 contre le Lightning lors du retour au jeu de Frederik Andersen. C’est la première fois que le Lightning remontait un tel déficit pour gagner en temps réglementaire depuis 2006. Andrei Vasilevskiy en a profité pour battre un record d’équipe avec sa 41e victoire de la saison.

La saison de misère de Scott Darling s’est poursuivie lors de la visite des Oilers alors qu’il a accordé sept buts sur 30 tirs dans un revers de 7-3. Le plus beau but de la soirée était aussi le plus bizarre puisque Matt Benning l’a marqué en frappant son retour au vol pour l’envoyer dans le dos de Scott Darling. Il l’a fait avec suffisamment de vitesse pour que ça frappe le dos du gardien avant d’entrer dans le filet. C’était un jeu spectaculaire qui illustre à quel point la saison a été difficile pour Darling et les Hurricanes.

Ce but de Benning fait en sorte que Jamie Benn, qui aurait mérité le titre de but de la soirée plus souvent qu’autrement, a dû se contenter de la deuxième place mardi. C’est quand même une belle séquence et ce qui le frustrera plus, c’est que son équipe n’a que deux gains à ses 10 derniers matchs après en avoir perdu six en ligne sur la route. Ça les place maintenant à l’extérieur des séries avec un écart de deux points sur les Ducks, qui occupent la dernière place donnant accès au tournoi printanier.

L’Avalanche a deux points d’avance sur Anaheim et leur victoire de 5-1 contre Chicago a officiellement éliminé ces derniers de la course aux séries. C’est sera une première depuis 2008 même si leur dernière ronde remportée date de 2015. Pour revenir à l’Avalanche, Nathan MacKinnon a fait preuve d’une patience exemplaire sur le beau but gagnant de Mikko Rantanen. C’était l’une de ses deux passes dans ce match qui lui a permis d’étirer sa séquence de matchs avec au moins un point à 13. Il en a récolté 26 pendant cette séquence.

Dans leur course respective aux séries, les Flyers ont moins bien fait, récoltant seulement un point contre les Wings, qui avaient perdu 10 matchs en ligne avant cette partie. C’est Petr Mrazek qui avait amorcé le match pour les Flyers, mais comme tu peux le voir ci-dessous, il a été retiré après avoir accordé trois buts sur 19 tirs et il n’était pas content. Mrazek a fait part de ce mécontentement à son entraîneur lors de son retour au banc et on peut présumer qu’il était frustré de ne pas avoir mieux fait contre son ancienne organisation.

Ce qui complique la situation des Flyers, c’est que les Blue Jackets ont gagné un neuvième match consécutif, ce qui représente la plus longue séquence active dans la LNH. Cette victoire de 5-3 contre les Rangers a fait en sorte que Columbus a pris le troisième rang de la Métropolitaine. Ils pourront remercier Artemi Panarin pour cette situation, lui qui a enregistré un tour du chapeau dans le match. C’est son deuxième en carrière et les deux sont survenus contre les Rangers. L’attaquant a 15 points depuis le début de cette séquence gagnante, donc c’est une pièce importante de leurs succès.

Tendances à suivre

  • La séquence de matchs consécutifs avec au moins un point de Tyson Barrie est rendue à 11. C’est la plus longue pour un défenseur depuis Gostisbehere en 2015-16. La sienne avait duré 15 matchs, ce qui est le nombre de points accumulés par Barrie depuis le début.
  • Après avoir rincé les Sénateurs 7-2, les Panthers ont une fiche de 11-2-1 dans leurs 14 dernières parties. Avec deux matchs en main, ils n’ont qu’un retard d’un point sur les Devils et la dernière place donnant accès aux séries.
  • Les Oilers se compliquent la tache pour Rasmus Dahlin avec une fiche de 5-2-1 à leurs huit dernières sorties.
  • De leur côté, les Canucks ont perdu sept matchs en ligne.
  • Depuis le 14 janvier, les Blackhawks n’ont gagné que 8 de leurs 30 matchs. C’est pour ça que les Oilers les ont dépassé mardi.
  • James Van Riemsdyk a sept buts à ses quatre derniers matchs et 14 lors de ses 21 derniers. Il s’enligne pour une saison de 36 buts, ce qui serait le plus gros nombre par un joueur des Leafs depuis Sergei Berezin avec 37 en 1999.
  • Claude Giroux a dépassé Eric Lindros dans le livre des records des Flyers. Avec 660 points, il occupe désormais le cinquième rang dans l’histoire de l’équipe.
  • Tyler Seguin a obtenu sa cinquième saison consécutive d’au moins 70 points.
  • Pat Sieloff est le seul joueur dans l’histoire de la ligue à marquer un but lors de ses deux premiers matchs dans la LNH pour des équipes différentes (Calgary et Ottawa).

Nouvelles et rumeurs

Frederik Andersen n’était pas le seul gardien à effectuer un retour au jeu mardi. Matt Murray a fait pareil contre les Islanders et il a eu autant de succès avec un revers de 4-1. À Boston, le lendemain de son premier but dans la LNH, Ryan Donato a dû manquer la pratique des Bruins parce qu’il avait un cours à Harvard. En Arizona, les Coyotes ont rappelé Dylan Strome avant leur voyage de six matchs. L’ancien troisième choix au total a 50 points en 47 parties dans la AHL cette année.