RM // Un match de fou entre les Blue Jackets et les Oilers

Embed from Getty Images

On a vu un peu de tout dans le match entre les Oilers et les Blue Jackets, tant du bon que du mauvais. C’était un affrontement entre deux équipes qui jouaient bien jusque-là et qui s’est soldé par la marque de 7-3 en faveur des Jackets après une première période de six buts. Cette victoire fait en sorte que Columbus continue de mettre de la pression sur les Penguins pour la 2e place dans la Métropolitaine.

On commence avec la pire partie de ce match, soit une blessure au juge de lignes Steve Barton. Ce dernier est tombé tête première sur la glace lors d’une collision avec Connor McDavid dans le premier vingt. L’officiel est resté sur la glace pendant un bon moment avant de quitter sur une civière. Il s’est rendu à l’hôpital pour des tests, mais au moins, il interagissait avec les intervenants et il bougeait ses extrémités, donc il a évité le pire. Ceci étant dit, dès que tu parles d’extrémités, tu sais que ça a été un contact brutal.

Pour revenir à l’aspect plus plaisant du sport, Connor McDavid a atteint la barre des 100 points et des 40 buts dans une saison au cours de cette rencontre. Il est évidemment le premier de la LNH à se rendre au plateau des 100 points cette année. Le #97 avait aussi été le seul à se rendre à ce chapitre l’an passé. Depuis 1997, il est seulement le septième joueur à aligner deux saisons consécutives de 100 points ou plus. Il y a aussi juste sept joueurs qui ont réussi à récolter deux saisons de plus de 100 points avant l’âge de 22 ans. Son but était son 25e en 28 matchs, donc il ne montre aucun signe de ralentissement, ce qui est une mauvaise nouvelle pour Nikita Kucherov.

Les Oilers ont tout de même perdu le match après avoir marqué les trois premiers buts et Thomas Vanek est l’une des raisons principales pour cet effondrement. Le joueur de location a marqué son 11e tour du chapeau en plus de ramasser une mention d’aide dans ce match. Seulement quatre joueurs actifs (Ovechkin, Gaborik, Eric Staal et Malkin) ont plus de tours du chapeau en carrière que Vanek. D’ailleurs, ce dernier a vraiment relancé sa carrière avec 13 points en 14 parties depuis son arrivée à Columbus. Il a au moins un point dans huit de ses dix derniers matchs.

Le match Bruins/Jets a aussi été mouvementé alors que Winnipeg s’est sauvé avec la victoire en fusillade. Avant ça, on a vu des gars qui ne sont pas encore habitués de marquer dans la LNH se démarquer. Tout d’abord, Ryan Donato a sorti une superbe feinte pour déjouer Connor Hellebuyck. Puis, Brandon Tanev, qui n’avait que six buts en 109 matchs en carrière avant cette rencontre, a récolté un tour du chapeau. Le point obtenu par Boston fait tout de même en sorte qu’ils n’en ont qu’un de retard sur Tampa avec un match en main avant leur affrontement de jeudi.


Les Sens ont perdu leur sixième match consécutif en temps réglementaire contre les Islanders. C’est vraiment pénible à Ottawa présentement, mais au moins, ça fait en sorte que l’aide pourrait arriver plus rapidement puisque les Sens auraient les deuxièmes meilleures chances de la loterie si elle était tenue aujourd’hui. En plus, Matt Duchene, qui doit vraiment se demander s’il est maudit, est encore capable de créer de beaux jeux offensifs.

Parlant d’équipe qui souffrait, ce bel échange entre Tyler Seguin et Alex Radulov a mis fin à une séquence de huit revers consécutifs pour les Stars. C’est probablement trop peu, trop tard puisqu’ils ont cinq points de retard sur la dernière place donnant accès aux séries dans l’Ouest, mais ils doivent tout gagner d’ici la fin pour se donner des chances. De leur côté, les Flyers ont ouvert la porte aux Devils avec cette défaite.


Les Blues sont passés par là, mais ils ont eu le temps de se replacer au classement grâce à six victoires en ligne. La dernière est aussi venue en prolongation via le bel échec-avant de Vladimir Sobotka, qui a mis fin à la séquence victorieuse de San Jose. C’est Tarasenko qui a complété la manoeuvre qui fait en sorte que les Blues sont désormais devant les Ducks au classement.


Avec leur victoire, les Devils ont officiellement éliminé les Rangers des séries en plus de faire officieusement la même chose aux Hurricanes. Cette deuxième partie est particulièrement cruelle puisque les Canes étaient les visiteurs mardi et le but gagnant de Noesen est survenu à moins de 100 secondes de la fin du temps réglementaire. Pour le New Jersey, c’est un deux points crucial qui bâtit un petit coussin avec les Panthers en plus de se placer pour rattraper Philadelphie.

Tendances à suivre

  • Les Blues Jackets ont gagné 11 de leurs 12 dernières parties.
  • Les Preds ont la meilleure fiche de la ligue en mars (10-2-2). Avec cinq points d’avance sur Winnipeg, Nashville a grandement amélioré ses chances de terminer au sommet de la Centrale avec cette victoire en fusillade contre le Wild.
  • Eric Staal est juste le deuxième joueur du Wild à marquer 40 buts dans une saison. Marian Gaborik a été le premier.
  • Gordie Howe est le seul joueur qui a laissé passer autant de temps entre deux saisons de 40 buts (8 saisons pour Staal et 11 pour Howe).
  • Brent Burns est devenu le premier défenseur dans l’histoire des Sharks à atteindre le plateau des 50 mentions d’aide dans une saison.
  • Taylor Hall a plus de mentions d’aide que n’importe quel autre joueur des Devils a de points cette saison.
  • Hall est le premier à se rendre à 50 passes pour les Devils depuis Patrik Elias en 2012.
  • Les Jets ont gagné les six matchs de leur passage à la maison. Malgré ça, ils ne peuvent pas se rapprocher des Preds au classement. La division Centrale est vraiment relevée au sommet.
  • Mathew Barzal est rendu à 78 points, le quatrième plus gros total pour une recrue depuis le lock-out. Seuls Ovechkin, Crosby et Malkin ont mieux fait.
  • Lorsqu’on regarde juste les passes (58), on voit qu’il n’y a que trois recrues de 20 ou moins qui ont mieux fait que Barzal à ce chapitre, soit Bryan Trottier, Sidney Crosby et Larry Murphy.
  • Evander Kane a neuf buts à ses 12 dernières parties.

Nouvelles et rumeurs

La grosse nouvelle de la journée n’était pas surprenante, mais elle était importante. Le bureau des gouverneurs a accepté la règle modifiée en ce qui concerne l’obstruction sur le gardien. C’est donc dire que la nouvelle méthode entrera en place aujourd’hui. À partir de maintenant, ce ne seront plus les officiels qui jugeront les contestations, mais bien le bureau de Toronto où l’on retrouvera un ancien arbitre pour aider avec la constance et la qualité des appels. La ligue a espoir qu’avec ce changement, on saura plus à quoi s’en tenir avec cette règle.