RM // Les Leafs y ont vraiment cru contre Calgary

Drama
Embed from Getty Images

La LNH préconise toujours un calendrier rempli le mardi, jeudi et samedi, ce qui laisse place à des jours plus tranquilles dans le reste de la semaine. Cette fois-ci, ils se sont surpassés. À l’horaire lundi, mercredi et vendredi, on retrouve un total de six matchs, dont un seul à heure de grande écoute dans l’Est, ce qui veut dire que c’est la semaine idéale pour rattraper ton retard sur l’enregistreur ou Netflix.

Au moins, on a vu quelque chose d’intéressant dans les deux matchs présentés lundi soir. À Toronto, les Leafs croyaient avoir réussi une remontée de dernière minute lorsque Zach Hyman a fait bouger les cordages en déviant un tir de Morgan Rielly. Le problème, c’est que les cordages ont bougé parce que la rondelle a frappé l’extérieur du filet et qu’elle s’y est logée.

Ça a trompé les fans et les joueurs des Leafs, qui célébraient le but égalisateur. Ça a aussi fait douter les officiels, qui ont sifflé l’arrêt de jeu lorsque les Flames remontaient la glace à vive allure. Toutefois, la reprise vidéo ne laissait aucun doute et les Leafs n’ont pas pu revenir dans un match où ils auraient certainement pu offrir une meilleure performance.

À Vancouver, l’équipe locale a offert un meilleure spectacle, battant le Wild 5-2. Elias Pettersson a marqué le but gagnant et le but d’assurance pour les siens, ce qui lui donne maintenant sept buts en sept matchs. Il est le premier joueur recrue à commencer la saison de la sorte depuis Tomas Hertl en 2014. Il est véritablement la bougie d’allumage des Canucks, qui ont atteint la barre des 30 tirs pour la première fois de la saison. Considérant que 23 clubs ont une moyenne de plus de 30 tirs par match présentement, ce n’est pas la statistique la plus encourageante pour Vancouver.

Nouvelles et rumeurs

  • Brandon Sutter a quitté le match des Canucks avec une blessure au haut du corps et on parlerait d’une absence qui se calcule en semaines.
  • Brian Burke nous a appris que les Flames avaient offert le 35e choix du repêchage de 2016 aux Ducks en retour de Frederik Andersen. Ceux-ci l’ont plutôt envoyé à Toronto, qui leur ont donné le 30e choix de cet encan, qui est devenu Sam Steel, ainsi qu’un choix de deuxième tour en 2017 que les Ducks ont utilisé pour repêcher Maxime Comtois. Calgary a plutôt utilisé ce 35e choix, jumelé à une sélection de troisième tour en 2018, pour mettre la main sur Brian Elliott.
  • Sidney Crosby a été nommé la première étoile de la semaine dans la LNH, devant Mark Scheifele et Mikko Rantanen. Les trois avaient obtenu sept points dans la semaine.

Le match à surveiller ce soir

Devils vs Lightning, 19h30

Malgré la panoplie de matchs offerts, on ne peut pas vraiment dire qu’il y a un affrontement au sommet à l’affiche. C’est probablement ce que Vegas vs Nashville était supposé être, mais Jonathan Marchessault ne peut pas tout faire pour les Knights et c’est ce qui explique leur lent début de saison. Devils/Lightning ne sonne pas comme un choc de titans et pourtant, les deux clubs sont dans le top cinq de la LNH pour le % de points récoltés cette saison. Les Devils voudront solidifier leur début de saison surprise en vainquant une vraie puissance et pour ce faire, ils devront probablement trouver un moyen de battre le désavantage numérique du Lightning, qui domine le reste de la ligue avec une efficacité de 95,1% jusqu’à maintenant cette saison.