Christophe Perreault

RM // L’attaque des Leafs est au neutre

Drama
Embed from Getty Images

En début de saison, l’attaque des Leafs brisait une tonne de records avec leur production incroyable. Auston Matthews était à la tête de cette attaque, qui avait ralenti avant sa blessure, mais qui est maintenant au neutre. Ils ont perdu 2-1 contre les Stars jeudi soir et ça leur donne un total de 10 buts à leurs six derniers matchs.

Encore pire, sept de ces 10 buts ont été marqués en deux matchs contre les Jets. C’est donc dire qu’ils ont inscrit un total de trois but dans les quatre autres matchs. Étrangement, ils sont encore plus mauvais à la maison où ils ont une fiche de 3-5 depuis le début de la saison.

En fait, leurs problèmes offensifs à la maison sont rendus historiques. Pour la cinquième partie consécutive à la maison jeudi soir, Toronto n’a pas marqué dans les deux premières périodes de jeu. C’est seulement la deuxième fois que c’est arrivé depuis 1929. Cette année est importante puisque c’est à ce moment-là que la LNH a alloué les passes qui vont par en avant. Les Panthers de 1994-95 sont les seuls autres à avoir enligné une séquence du genre. Ils n’avaient gagné que 20 matchs dans une saison écourtée cette année-là. C’est vrai que c’est spécifique, mais quand c’est aussi rare, c’est un signe que ça ne va vraiment pas bien présentement.

D’ailleurs, les Jets étaient en Finlande jeudi pour un match promotionnel contre les Panthers. Ils ont gagné le premier de ces deux matchs et ils peuvent remercier leur vedette locale, Patrik Laine, pour ce résultat. Ce dernier a doublé son total de buts cette saison avec un tour du chapeau dans une victoire de 4-2. C’est certain qu’il y a un filet désert là-dedans, mais c’était quand même une performance qui va lui faire du bien après un lent début de saison qui commençait à faire jaser au Manitoba.

En Amérique du Nord, le gros match de la LNH opposait les Prédateurs au Lightning. Ce n’est donc pas surprenant que ce soit cette rencontre-là qui nous ait offert l’un des plus beaux buts de la soirée. C’est Roman Josi qui l’a marqué, mais il n’a pas tant de mérite parce que la beauté de la séquence venait d’une passe parfaite de Ryan Johansen dans l’enclave. L’attaquant en a récolté deux dans cette partie. C’était le premier match de Pekka Rinne à son retour de blessure et il est revenu en grand avec une performance de 36 arrêts dans une victoire de 4-1.

Crosby a voulu en marquer un beau lui aussi, mais Thomas Greiss avait une autre idée en tête. Alors que Crosby essayait de le déjouer en échappée à trois contre trois, le gardien des Islanders a sorti un pokecheck assez spectaculaire pour frustrer le capitaine de Pittsburgh. Greiss a continué sa bonne performance en fusillade où il n’a pas cédé en trois tentatives des Penguins, ce qui a permis aux Islanders de gagner un deuxième match consécutif contre la troupe à Crosby. Les deux clubs ont maintenant autant de points au classement (15) et les Islanders sont sur une séquence de quatre victoires en ligne.

Bien évidemment, ce ne sont pas tous les buts qui peuvent être spectaculaires et celui de Dylan DeMelo contre les Sabres est le parfait exemple. Il n’aurait pas été capable de le marquer de cette façon-là s’il avait essayé, mais ça compte quand même et ça a aidé Ottawa à battre Buffalo 4-2. Les Sénateurs ne sont qu’à deux points des séries malgré une séquence de quatre revers consécutifs qui s’est terminée avec ce gain contre les Sabres.

Oskar Sundqvist en est un autre qui n’avait pas prévu comment il a marqué son premier but de la saison, mais c’était quand même une très belle séquence. Il en a finalement inscrit deux contre les Golden Knights dans une victoire de 5-3 des Blues. La magie des Golden Knights s’est retournée contre eux en début de saison et ils ne devancent maintenant que les Kings dans l’Ouest.

Seth Jones a lui aussi marqué un but qu’on ne voit pas trop souvent en utilisant son patin pour faire dévier la rondelle. Jusque-là, ce n’est pas si bizarre, mais la trajectoire que la rondelle a prise avant d’entrer dans le filet l’était. C’était le but gagnant des Jackets contre les Sharks dans une victoire de 4-1.

Pour un match consécutif, les Rangers ont laissé leur adversaire égaler la marque dans les derniers moments de la rencontre avant de les battre en temps supplémentaire. Cette fois-ci, ils ont fait le coup aux Ducks, qui étaient revenus dans le match grâce à une superbe passe de Ryan Getzlaf. C’était un gros match de trois points pour deux clubs qui en ont vraiment besoin…

Malgré tous ces buts, la séquence la plus importante de la soirée est peut-être celle ci-dessous. C’est une mise en échec de Ian Cole, qui lui a valu une expulsion de match. C’était alors 4-1 en faveur de l’Avalanche, qui venait tout juste de marquer, en fin de deuxième période. Le match s’est finalement soldé par le score de 6-5 en faveur de Calgary, donc ça a vraiment été un point tournant. Les Flames n’ont marqué qu’une fois sur l’avantage numérique de cinq minutes, mais ça a ouvert la machine offensive alors qu’ils ont marqué cinq buts de suite en troisième période. Gabriel Landeskog a donné une chance à son club en réduisant l’écart à un but avant la fin de la troisième, mais c’était trop peu, trop tard.

Nouvelles et rumeurs

  • Slava Voynov a demandé à la LNH la permission de revenir jouer en Amérique du Nord et les dirigeants étudient toujours cette demande. On sait qu’il y aura une longue suspension à son retour, mais on peut seulement espérer qu’aucune équipe ne lui offre le privilège de la servir.
  • Selon Pierre LeBrun, il y a pas mal de tension dans le dossier de Sergei Bobrovsky et il ne faudrait pas être surpris de voir le futur agent libre arriver sur le marché des échanges.
  • Alex Formenton a été renvoyé dans le junior par les Sénateurs d’Ottawa. Il a marqué un but en huit matchs pour les Sens et il finira la saison à London où il évoluera pour les Knights.
  • Depuis le changement de promotion à Detroit, les Red Wings ont atteint la barre des trois buts dans leurs quatre matchs.
  • Mikko Koskinen a blanchi les Blackhawks en effectuant 40 arrêts. Les Oilers ont gagné 4-0.
  • L’Avalanche a vu deux de ses joueurs (Vladislav Kamenev et Sheldon Dries) marquer leur premier but en carrière en l’espace de deux minutes de jeu contre les Flames.

Le match à surveiller ce soir

Panthers vs Jets, 14h

J’avais vraiment le goût de choisir deux de mes équipes fétiches (Coyotes vs Hurricanes), mais je suis conscient que personne ne va écouter ce match-là à 22h un vendredi soir. J’y vais donc avec le match promotionnel en Finlande. Il n’y a pas de meilleure heure pour un match du vendredi parce qu’à l’école ou à la job, ça te donne un divertissement parfait pour prendre ça relax avant la fin de semaine. En plus, c’est possible que Laine continue de débloquer devant ses partisans locaux.