RM // Connor McDavid a imité Auston Matthews

Drama
Embed from Getty Images

La polémique actuelle dans la LNH est la règle de l’obstruction sur le gardien parce que personne ne semble la comprendre. C’est un gros problème pour la ligue puisque c’est arrivé à quelques reprises dans des matchs des Leafs, ce qui a causé une tonne de bruit dans ce dossier. Ça a aussi mené à la fameuse séquence d’Auston Matthews qui s’est vengé après avoir perdu un but de la sorte.

Ce dossier s’est compliqué pour la ligue jeudi soir alors que cette règle a frustré une autre jeune vedette. Les Oilers croyaient avoir battu les Flames en prolongation, mais le but a été annulé parce que McDavid est entré en collision avec le bâton du cerbère des Flames dans un appel que l’on peut certainement considérer comme limite.

Heureusement pour les Oilers, c’est McDavid qui a eu le dernier mot, marquant le but gagnant de la fusillade. Il a toutefois été puni après ce but, recevant un 10 minutes pour’abus des officiels parce qu’après avoir marqué, il a regardé l’arbitre en lui demandant s’il voulait vérifier le but en haut avant de le confirmer.

C’était un geste arrogant, mais ça illustre parfaitement comment les fans des Oilers se sentaient et ils ne sont pas les seuls partisans qui détestent le règlement parce que c’est pratiquement impossible de prédire ce qui va se passer lorsqu’il y a une contestation. On est rendu à un point où même des journalistes respectés comme Elliotte Friedman demandent des changements. Les fans du Wild seront certainement du côté de McDavid après leur but refusé ridicule de la soirée.

Après le match, le #97 a dit qu’il essaie d’éviter les gestes comme celui de ce soir et qu’il tente habituellement de défendre les arbitres, mais il espère que ça n’endommagera pas sa relation à long terme avec les officiels. Pour revenir à la rencontre, deux anciens du Tricolore se sont démarqués pour les Oilers. Zack Kassian a fini avec un nombre impressionnant de minutes de punition (37) après avoir continué un combat malgré l’arrivée du juge de lignes tandis que Brandon Davidson a marqué deux buts pour Edmonton.

Également sur la glace jeudi soir, le Canadien nous a offert le plus gros festival offensif de la soirée à Montréal, mais le match entre les Penguins et le Wild n’a pas été trop pire non plus avec une victoire de 6-3 de Pittsburgh. Quand on voit le but ci-dessous, on a une bonne idée de ce qui s’est passé dans cette rencontre. C’est une défaite qui fait mal au Minnesota puisqu’ils laissent les Kings passer devant eux au neuvième rang dans l’Ouest. Les deux formations ont autant de points en autant de matchs (57 en 49) et l’Avalanche n’est pas trop loin, mais il va commencer à manquer de places, particulièrement si les Ducks et les Hawks se réveillent.

Normalement, je me limite à un highlight par match, mais le Lightning ne m’a pas laissé le choix dans leur victoire de 5-1 contre Philadelphie. Ryan Callahan a sorti une couple de belles feintes pour marquer ce qui allait être le but d’assurance en désavantage numérique tandis que Nikita Kucherov a mis le match hors de portée avec un beau spin-o-rama pour Vladislav Namestnikov. Malgré l’explosion de Nathan MacKinnon, Kucherov est encore le meilleur pointeur de la ligue avec 63. Il a une avance de 3 sur le joueur de l’Avalanche et de 5 sur Steven Stamkos et Phil Kessel.


Parlant de l’Avalanche, on associe beaucoup leur relance au départ de Matt Duchene, mais il ne faut pas oublier que ça coïncide avec l’arrivée de Samuel Girard dans une ligne bleue pas trop profonde. Le Colorado s’est incliné contre des Blues en pleine possession de leur moyens, mais Girard a montré pourquoi autant de partisans l’aiment. Sur une séquence où son bâton s’est fracassé en tentant un tir, il a livré un exercice de travail défensif. Il a un beau potentiel offensif, mais cette séquence nous rappelle que c’est aussi un travailleur acharné.

Tendances à suivre

  • Yanni Gourde a marqué son 17e but de l’année jeudi soir, ce qui lui donne le deuxième rang chez les recrues à égalité avec Alex DeBrincat, qui a inscrit son deuxième tour du chapeau en carrière contre les Wings. Le Québécois est seulement devancé par Brock Boeser et ses 24 buts.
  • Les Bruins ont obtenu un point dans un 18e match consécutif en battant les Sens 3-2. Tuukka Rask est sur une séquence similaire alors qu’il n’a pas perdu en temps réglementaire depuis le 26 novembre. Rask est le cinquième gardien dans l’histoire des Bruins à se rendre à 18 décisions consécutives sans défaite. La victoire de Tampa contre Philadelphie garde Boston au deuxième rang à cinq points de la tête, mais ils sont en train de se placer comme l’une des équipes à battre après un lent début de saison.
  • Les Flames sont sur deux séquences opposées alors qu’ils ont obtenu un point dans leurs 11 derniers matchs, mais ils ont aussi perdu leurs quatre derniers en temps supplémentaire.
  • Les Islanders sont devenus la première équipe à blanchir la série d’une saison régulière contre les Golden Knights en les battant 2-1 à Vegas. Ça leur permet de garder le rythme avec les Rangers, qui ont vaincu les Sharks 6-5, et de rester tout juste à l’extérieur des séries.
  • En fin de soirée, on a vu quelque chose de rare puisque Ryan Miller a récolté la victoire dans le match remporté 4-3 par les Ducks en fusillade, mais il n’a officiellement pas enregistré d’arrêts. Il en a réussi cinq en fusillade, mais il n’avait pas reçu de tir en remplacement de John Gibson en temps réglementaire ou en prolongation.
  • Robin Lehner n’a que trois blanchissages en carrière, mais deux d’entre eux ont eu lieu dans ses deux dernières sorties. Il a stoppé 30 tirs contre les Canucks.
  • Alex Radulov est sur une séquence de huit matchs consécutifs avec au moins un point. Il en a 48 en 50 parties à Dallas et ce sont des jeux comme celui-là qui lui permettent de conserver sa séquence dans une défaite de 4-1.

Nouvelles et rumeurs

À un mois de la date limite, les équipes commencent à décider dans quel camp ils seront au cours des prochaines semaines. Certaines décisions vont être difficiles, mais ce ne sera pas le cas pour d’autres et les Red Wings se retrouvent certainement dans ce deuxième groupe. Après avoir retardé leur reconstruction pendant plusieurs années pour pouvoir conserver leur séquence de places consécutives en séries, ils doivent se confronter à la réalité et rebâtir leur club. Pour ce faire, ils vont vendre quelques vétérans et regarnir leur banque de choix.

Selon Craig Custance, les Wings ont laissé savoir au reste de la ligue qu’ils étaient prêts à vendre. Ce n’est pas surprenant, mais c’est clair que ça va stresser quelques joueurs dans ce vestiaire qui pourraient changer de ville sans avertissement au cours du prochain mois. On ne sait pas si ça a joué dans leurs têtes, mais c’est bon de noter quelques heures après ce texte, ils se sont faits planter 4-1 par Chicago, qui ne connait pas ses meilleurs moments.

Évidemment, Mike Green va partir et il devrait rapporter le plus gros retour même si l’équipe qui fera son acquisition le fera probablement jouer sur une troisième paire avec un rôle sur l’avantage numérique. Ça reste un gars qui a 26 points cette année. Custance note une possibilité pour lui à Vegas où George McPhee le connait bien en plus d’avoir une tonne de choix au repêchage qu’il peut bouger.

Parmi les autres joueurs disponibles, Detroit semble être dans une situation similaire à celle du Tricolore. Après Green, ils n’ont pas vraiment de candidat évident à bouger, mais ils n’ont que trois intouchables (Dylan Larkin, Anthony Mantha et Andreas Athanasiou). C’est aussi une équipe qui veut se rajeunir à la ligne bleue et c’est probablement ce qui explique la disponibilité de Xavier Ouellet.

C’est aussi une équipe qui serait prête à bouger devant le filet avec Petr Mrazek, qu’ils ont failli envoyer à Edmonton contre un choix de milieu de repêchage plus tôt cette saison selon Custance, et Jimmy Howard. Le problème, c’est qu’ils devront compter sur une blessure qui créera un besoin à quelque part dans la LNH pour bouger dans ce coin-là, donc ça risque de rester statu quo.

Toujours du côté des rumeurs, ça a été passablement tranquille même si on approche à un mois de la date limite. On a quand même appris via le Calgary Sun que Mikael Backlund se cherchait un contrat de six ans avec un salaire annuel de 5 M$. Il pourrait fort probablement obtenir plus sur le marché, mais comme les Flames paient beaucoup pour leur défense, ce sera une négociation à suivre de près. Aussi, selon Ted Wyman, des matchs en Finlande entre les Hurricanes et les Jets seront annoncés au match des étoiles.

Les Blues ont pu compter sur le retour au jeu de Jaden Schwartz jeudi soir. L’attaquant avait 35 points en 30 parties avant de se blesser et l’équipe enregistrait alors 3,3 buts par match. En son absence, la production offensive de la formation est tombée à 2,11 buts par rencontre, ce qui était le plus bas total de la ligue pendant cette période. Saint-Louis est encore bien positionné au classement, mais c’est le genre de retour dont ils avaient besoin.

C’est moins facile pour les Devis, qui ont joué sans Cory Schneider (aine), Marcus Johansson (commotion) et Taylor Hall (main). C’est Ken Appleby qui a effectué son premier départ en carrière puisque Keith Kinkaid est également sur la liste des blessés. Schneider n’est pas le seul gardien blessé puisque James Reimer manquera au moins deux semaines pour une blessure similaire.

La blessure de Taylor Hall a quand même ouvert une belle porte puisque c’est Brian Boyle qui le remplacera au match des étoiles. Boyle ira un peu comme le John Scott de cette année, soit un gars qui a une très belle histoire et qui est apprécié de tous, mais qui n’a pas nécessairement les chiffres pour justifier sa sélection (17 points en 38 matchs). Ça reste un bon choix de la part de la ligue et ce sera parfait pour son montage vidéo du Masterton.

À San Jose, Joe Thornton est passé sous le bistouri pour sa blessure au genou. Ce n’est pas le même que celui qu’il s’était blessé l’an passé, mais ça reste une opération et l’équipe ne sait pas quand il sera de retour. Il avait 36 points en 47 matchs cette année malgré un mauvais début de saison et son absence se fera certainement ressentir à San Jose où les buts sont moins communs qu’avant.

Au ballottage, les Blues ont cédé Magnus Paajarvi pour faire de la place à Schwartz. De son côté, Nathan Gerbe est passé, donc il pourra aider le club-école des Blue Jackets. Pour sa part, Cody McLeod a été réclamé par les Rangers après avoir été placé là par les Preds.