Rick Nash sur le siège éjectable

Drama Rumeurs

// Pour avoir accès à tout le contenu offert par La3eLigne, vous pouvez nous suivre sur FacebookTwitter ou bien directement sur le blog La3eLigne.com //

Siège éjectable – Rick Nash

Ce n’est plus un secret pour personne. Le nom de Rick Nash circule maintenant librement à travers toute la ligue. Scott Howson, après avoir vu que son premier appât en Jeff Carter n’attirait aucun gros poisson, a finalement opté de tenter le coup avec son joueur étoile en Nash.


Ça fait longtemps que j’me le demande. Est-ce que c’était voulu?

Bien que probablement les 29 autres équipes de la ligue seraient preneuses pour le gros ailier, il faut tout de même mettre les choses en perspective. Rick Nash a une clause de non-mouvement à son contrat jusqu’en 2015. Il aurait donc élaboré une liste de quelques équipes où il souhaiterait être échangé. Les villes qui reviennent le plus souvent sont Los Angeles, New York, Vancouver, Pittsburgh, Philadelphie et, évidemment, comme lors de toutes rumeurs de transactions importantes, Montréal et Toronto.

Un autre aspect à considérer est l’énorme salaire que touche Rick Nash. Bien qu’il ne soit pas dans les plus hauts salariés cette saison, Nash est classé 5e dans la ligue pour ce qui est du Cap Hit. Avec un contrat auquel il reste encore un peu plus de 6 saisons, Nash aura un impact annuel de 7.8M sur la masse salariale de sa nouvelle équipe (pour ceux que ça intéresse, Scott Gomez est 11e avec un cap hit de 7.36M).

Bref, Nash devrait probablement changer d’adresse d’ici la date limite des échanges. Si vous voulez mon opinion, je ne serais pas surpris qu’il atterrisse à New York. Les Rangers ont l’espace sur la masse salariale et aucun joueur ne refuserait de jouer dans la grosse pomme. Reste à voir si l’offre des Rangers saura attirer l’attention d’Howson.

 

Bien en selle – Jason Spezza


Mon but préféré de Spezza. Y’a juste tellement trop de spectacteurs sur la glace…

Spezza a eu son lot de critiques dans sa carrière. Il ne s’est pas passé une saison sans que le grand centre droitier ait à essuyer quelques critiques de la part des partisans et journalistes de la ville d’Ottawa.

Tout de même, année après année, Spezza accumule les saisons respectables. Il est toujours près de la moyenne d’un point par match. D’ailleurs, en carrière, Spezza a disputé 585 matchs pour un total de 592 points.

Néanmoins, par les temps qui courent, Spezza est tout feu tout flamme. Après une disette de 6 matchs sans aucun point, il a explosé avec maintenant 10 points à ses 4 dernières rencontres. Il a par ailleurs inscrit 4 points, dont un tour du chapeau, face au Lightning mardi dernier.

La fin de saison sera tumultueuse pour les Sens et ceux-ci ont besoin de leurs meilleurs joueurs s’ils veulent espérer être des séries de fins de saison. Jusqu’à maintenant, Spezza semble bien répondre à la pression!

 

Au congélateur – Jonathan Toews

Le capitaine des Hawks, tout comme son équipe, est loin de connaitre les meilleurs moments de sa carrière. Toews n’a pas inscrit un seul point sur la feuille de pointage depuis maintenant près de 2 semaines, soit ses 5 derniers matchs.


Beau p’tit mélange de Rocky, Inception et de Toews ça…

Toews, qui a l’habitude d’être l’un des joueurs les plus réguliers et fiables de la ligue, connaissait une bonne saison jusqu’à présent. Malheureusement, les Hawks sont la pire équipe de la ligue en ce moment. Leur dernière victoire remonte au 20 janvier. Aucune victoire depuis maintenant 9 matchs. Pitoyable.

II n’est donc pas surprenant de voir Toews connaitre une telle séquence. Si les Hawks veulent éviter le pire et faire partie des séries éliminatoires, leur capitaine doit être à la hauteur. Voyons voir comment Toews réagira lors des premiers vrais moments difficiles de sa jeune carrière.