Rick Nash a déjà un impact sur sa nouvelle équipe

Drama
Embed from Getty Images

Rick Nash était l’un des plus gros risques à la date limite et ce sont les Bruins qui l’ont pris. C’est un risque dans le sens que son jeu ne suit plus nécessairement sa réputation et que dans ce cas-là, c’est souvent facile de surpayer. Les Bruins sont certainement à risque de ce côté avec ce qu’ils ont envoyé aux Rangers, mais Nash voudra prouver le contraire.

Il a bien fait ça lors de la première période contre les Hurricanes mardi soir. Ça a commencé alors que le score était égal en première période. Il a sauvé son nouveau gardien Tuukka Rask en bloquant la rondelle le long de la ligne des buts sur un retour de Derek Ryan après que Rask ait bloqué un tir dangereux de Jaccob Slavin. Ce n’est pas la meilleure stratégie défensive, mais ça nous rappelle que c’est un joueur qui peut aussi avoir un impact dans cette zone.

Nash a également fait ses preuves de l’autre côté de la patinoire après s’être fait oublier par la défense adverse. Il a profité du temps et de l’espace pour battre Scott Darling d’un bon lancer. C’était déjà son 19e but de la saison, mais c’était son premier avec les Bruins depuis l’échange.

Si le #61 peut continuer de la sorte, les Bruins vont avoir pris un pari gagnant. Même si ce n’est qu’un joueur de location, aucune équipe de la LNH n’a joué moins souvent qu’eux depuis le début de l’année, ce qui veut dire qu’il pourra jouer 23 parties avec sa nouvelle équipe. S’il peut parvenir à aider son équipe à dépasser le Lightning au classement, ce qui est loin d’être impossible, ce sera un très bon pas en avant pour justifier ce geste.

Rick Nash sauve les meubles et égale la marque