Richard Panik a été arrêté en Arizona le 8 avril

Embed from Getty Images

Même après la fin de leur calendrier régulier, la saison de misère des Coyotes s’est poursuivie. Le lendemain de leur dernier match, Richard Panik a été arrêté par la police de Scottsdale parce qu’il refusait de quitter l’entrée d’un resto-pub à 20h50. Selon la police, Panik semblait intoxiqué lorsque les agents de la paix sont intervenus. L’attaquant des Coyotes a été arrêté pour intrusion, mais il a été relâché par la suite.

Les Coyotes sont la quatrième équipe de Richard Panik dans la LNH, lui qui a aussi joué pour le Lightning, les Leafs et les Blackhawks. Il a été transigé en Arizona dans la transaction d’Anthony Duclair puisque les Hawks voulaient se défaire de son impact salarial. Il a encore deux ans de contrat avec un impact de 2,8 M$ sur le plafond. En 35 parties pour les Coyotes, Panik a récolté huit buts et 11 passes.

Ce n’est évidemment pas idéal, mais ce n’est pas comme si cette situation était la fin du monde non plus. L’attaquant de 27 ans a voulu relaxer après une saison qui a dû être assez éprouvante et il a un peu dépassé les limites. Ça pourrait lui créer un peu de trouble judiciaire, mais ça ne devrait pas trop affecter son futur dans la LNH. Ceci étant dit, son contrat le rendait déjà difficile à échanger pour les Coyotes et cet événement n’améliorera pas la situation, donc ils sont mieux de l’aimer parce qu’ils sont sûrement pris avec.