Christophe Perreault

Rasmus Dahlin est aussi capable d’impressionner en fusillade

Même si le repêchage de 2017 n’est pas trop loin dans le rétroviseur, on peut déjà commencer à penser à l’encan de 2018. Le joueur qui attirera le plus d’attention dans cette cuvée est un défenseur suédois du nom de Rasmus Dahlin. Le joueur de 17 ans jouait déjà dans la première division suédoise cette année et il risque de faire rêver les équipes dans la cave du classement.

Il n’a même pas attendu que la saison commence pour se faire remarquer. Dahlin a attiré un peu de buzz sur le web vendredi avec quelques feintes spectaculaires lors d’un exercice de fusillade dans un camp de développement remplis de joueurs représentés par son agence.

Il a commencé avec un maniement de rondelle qui n’a laissé aucun chance au gardien adverse, mais la pièce de résistance a été inspirée par nul autre que Pavel Datsyuk. Le défenseur a sorti une version modifiée de la feinte du joueur des Wings qui avait obnubilé Antii Niemi en 2010. Ce n’était pas un lob aussi évident que celui de Datsyuk, mais Rasmus Dahlin l’a quand même placé dans le haut du filet avec ce que l’on pourrait qualifier d’un changement de vitesse et c’était suffisant pour décontenancer le gardien. Ce n’est qu’un signe de son talent incroyable et j’ai l’impression que ce ne sera pas son dernier highlight de la saison qui se retrouvera sur le blogue.

Les prouesses de Rasmus Dahlin en fusillade

La version originale de Datsyuk