Quinn Hughes attendra avant de faire le saut dans la LNH

Drama
Embed from Getty Images

Samedi matin, Quinn Hughes a annoncé qu’il allait être de retour avec les Wolverines de l’Université du Michigan l’an prochain. Le premier choix des Canucks au dernier repêchage avait récolté 29 points en 37 parties avec eux la saison dernière. Ça lui avait notamment valu une invitation aux championnats mondiaux avec l’équipe américaine.

Ça a aussi permis à Quinn Hughes d’être repêché au septième rang de l’encan par les Canucks de Vancouver. Il était le deuxième défenseur à être appelé après Rasmus Dahlin. Certaines projections du repêchage l’envoyaient même au troisième ou au quatrième échelon de cette séance de sélection, donc on parle vraiment d’un espoir de haut niveau.

Cette décision risque de décevoir les fans des Canucks, qui auraient aimé le voir rapidement sur leur glace, mais ils devront être un peu plus patients. Au moins, il sera aux mondiaux juniors qui seront disputés dans cette ville cette année, donc ils vont quand même le voir assez rapidement. En plus, ça risque d’être une autre saison difficile pour Vancouver, ce qui fait en sorte que son absence ne sera pas trop nuisible à son développement.

C’est aussi un joueur qui aurait avantage à prendre un peu de masse avant de faire le saut chez les pros. En restant une saison de plus dans la NCAA, il se laisse plus de temps pour le faire. Bref, même si c’est décevant sur le coup, ce n’est pas une mauvaise nouvelle pour Vancouver. Ils devront seulement tester leur patience.