Premiers cas de gastro parmi les athlètes à PyeongChang

Drama
Crédit photo - Insiders Health

La plus grande menace en ce moment à PyeongChang, ce n’est pas une attaque nucléaire de la Corée du Nord; c’est la gastro.

Le norovirus avait déjà affecté une quarantaine de membres du personnel avant le début des jeux, forçant les organisateurs coréens à envoyer en quarantaine 1200 agents de sécurité. Il semblerait que ces efforts n’aient pas suffi à protéger le village olympique, puisque vendredi, la délégation suisse a annoncé que deux de ses athlètes avaient contracté le virus. Il s’agit des skieurs Elias Ambühl et Fabian Bösch. Si le nom de Bösch vous est familier, c’est parce que le skieur suisse a fait parler de lui il y a quelques jours en raison de son étrange façon d’utiliser les escaliers roulants de PyeongChang. Il risque de se tenir plus tranquille au cours des prochains jours.

Les deux athlètes ont été isolés du reste de la délégation suisse pour éviter que le virus se propage davantage. Ambühl Bösch doivent participer à l’épreuve de slopestyle dimanche.Pour l’instant, il est toujours prévu qu’ils prennent part à la compétition, comme prévu. La seule différence, c’est qu’ils s’entraîneront loin des autres athlètes, jusqu’à nouvel ordre.