Philadelphie vire folle (encore une fois) après la victoire de Villanova au March Madness

Drama
Crédit photo - New York Post

Villanova a remporté le March Madness pour la deuxième fois en trois ans.

Lundi, les Wildcats ont complété leur domination dans ce tournoi en écrasant les Wolverines 79-62 en finale. Donte DiVincenzo a été la grande vedette de ce match, récoltant 31 points.  Première équipe dans l’Est, Villanova n’a jamais été vraiment inquiétée dans ce tournoi. Les Wildcats ont remporté chacun de leur match par au moins 10 points, avec un écart moyen de 17,7 points par partie. Il s’agit de la plus importante domination depuis North Carolina en 2009, qui avait obtenu un écart moyen de 20,2 points par rencontre.

L’université Villanova est située en banlieue de Philadelphie. Après la victoire des Eagles au Super Bowl, la ville de l’amour fraternel a donc eu la chance de célébrer un deuxième championnat en 2 mois. Ça a d’ailleurs fêté pas mal fort dans les rues de Philadelphie après la victoire des Wildcats. Même si les autorités avaient pris leurs précautions et graissé les lampadaires, les partisans ont envahi les rues, grimpé un peu partout et certains ont même allumé un feu en plein milieu de la ville.

Dans un élan de grande sagesse, l’Université Villanova a annoncé que l’ensemble de ses cours étaient suspendus pour la journée de mardi.