Les Penguins gagnent leur lutte contre Andrei Vasilevskiy

Andrei Vasilevskiy a arrêté les 30 premiers lancers des Penguins mercredi soir, mais ce ne fût pas suffisant pour son équipe. Pittsburgh a complètement dominé le match en route vers une victoire de 4-2. Ils ont maintenant une avance de 2-1 dans cette série.

Le gardien russe de 21 ans a cédé pour la première fois alors qu’il restait 10 secondes au 2e engagement. À la suite d’un mauvais revirement de Jonathan Drouin en zone offensive, Vasilevskiy a stoppé un lancer de Kessel, qui était le 20e des Penguins dans cette période. Il a toutefois alloué un retour dans l’enclave et Carl Hagelin a profité de la couverture déficiente de Coburn pour ouvrir la marque. En rentrant au vestiaire après le 2e engagement, Vasilevskiy ne s’est pas gêné pour crier après ses coéquipiers.

En 3e, Kessel a continué son excellent match en doublant l’avance des siens grâce à un bon lancer sur une opportunité qui a été créée par une belle passe de Nick Bonino. Au moins, ce but a créé la première aide du match pour le gardien russe alors que Tyler Johnson a marqué 14 secondes après que Kessel ait fait bouger les cordages.

Le #81 était toutefois encore sur la glace lorsque Crosby a redonné une avance de 2 buts à Pittsburgh sur un 4 contre 3. Quelques minutes plus tard, Chris Kunitz a mis le match hors de portée en profitant du chaos qui régnait dans la zone défensive du Lightning pour marquer. Palat a marqué dans les derniers moments de la rencontre, mais c’était trop peu, trop tard.

Un gros arrêt de Vasilevskiy contre Kessel

Le 1er but des Penguins

Le but de Kessel et celui de Johnson

La réplique de Crosby