Peter Polansky et Frank Dancevic poursuivent leur route à l’US Open

Drama
Crédit photo - Tennis Atlantic / Twitter

Peter Polansky a imité son compatriote Denis Shapovalov. L’Ontarien de 29 ans a remporté son match de deuxième tour de la ronde qualificative des Internationaux des États-Unis.

Le tennisman pointant au 126e échelon a eu besoin de trois manches de 3-6, 6-4 et 6-3 pour avoir le dessus sur Blaz Rola, positionné au 249e rang sur le circuit de l’ATP.

Le Slovène a mis le grappin sur la première manche, mais le Canadien ne s’en est pas laissé imposer par la suite. Il a gagné les deux engagements suivants pour accéder au dernier tour des qualifications.

Les deux joueurs ne s’étaient jamais affrontés avant ce duel. Ceux-ci ont été nez à nez dans pratiquement toutes les statistiques. Outre l’avantage de 10-6 en faveur de Rola au niveau des as et du fait qu’il a commis moins de doubles fautes (2-5).

Au dernier tour des qualifications, Peter Polansky jouera contre l’Américain Tim Smyczek (203e).

Un autre Canadien en action

Frank Dancevic, 358e raquette mondiale, a eu le meilleur sur le 220e joueur sur l’échiquier de l’ATP, Stéphane Robert.

L’Ontarien a gagné la bataille 6-4, 6-7 (6) et 7-5.

À son prochain match, il fera face au gagnant de la rencontre entre le Chilien Christian Garin (225e) et le Moldave Radu Albot (139e), 27e tête de série.

Le joueur de 32 ans avait déjà battu le Français de 37 ans il y a quelques années. En 2011, Dancevic a éliminé Robert en deux manches de 6-2 et 6-4 lors des qualifications du tournoi sur gazon de Wimbledon.