Pekka Rinne a réussi un arrêt incroyablement chanceux

Embed from Getty Images

Pour un troisième match consécutif, les Prédateurs ont marqué le premier but de leur match contre les Jets. Par contre, ça a failli être le contraire puisque les Jets ont été la meilleure équipe du premier vingt. Malheureusement pour les locaux, Pekka Rinne a été encore meilleur et comme on dit, les bons joueurs font leur chance.

Le gardien des Prédateurs a certainement prouvé ça dans cette première période avec ce qui est probablement l’arrêt le plus chanceux des séries jusqu’à maintenant. Josh Morrissey avait un filet complètement ouvert devant lui, mais Rinne a réagi au dernier moment pour lui voler un but assuré avec son bout du bâton sur la glace. Le gardien a bien fait de ne pas abandonner, mais c’est difficile d’être plus chanceux que ça.

Les fans des Preds diront qu’il avait un défenseur derrière lui prêt à sauver les meubles, mais ça aurait été un autre jeu de chance, donc les Jets ont vraiment passé près de finalement ouvrir la marque contre Nashville. Si le gardien est chanceux et solide que ça tout au long de la soirée, ce sera difficile pour Winnipeg de prendre une avance de 3-1 dans cette série.

AJOUT : C’est exactement ce que le gardien a fait en soutenant un très bon effort défensif de ses coéquipiers via 32 arrêts dans une victoire de 2-1. Le seul qui a trompé la vigilance du gardien a été Patrik Laine dans la dernière minute de jeu. Ça a permis à Winnipeg d’éviter leur premier blanchissage de l’année à la maison. Cette série est maintenant égale 2-2.

L’arrêt chanceux de Pekka Rinne

Le seul but des Jets dans le match