Patrick Kane confirme sa présence au camp d’entraînement

Drama

[oboxads]

Jeudi après-midi, le président des Blackhawks, John McDonough, le DG de l’équipe, Stan Bowman, le coach, Joel Quenneville, et Patrick Kane ont rencontré les médias pendant une conférence de presse tenue dans le cadre de l’ouverture du camp d’entraînement de l’organisation. On n’y a pas appris grand chose alors que Kane a seulement confirmé sa présence au camp des Hawks malgré ses problèmes judiciaires.

L’attaquant des Blackhawks est présentement sous enquête dans une histoire d’agression sexuelle. Pour le moment, aucune accusation n’a été déposée et l’avocat de Kane maintient qu’il n’a pas eu de discussions avec les avocats de la présumée victime à propos d’une entente à l’amiable.

Dans une courte déclaration préparée pour l’occasion, Kane a dit être confiant qu’à la fin du processus, ce sera clair qu’il n’a rien fait de mal. Par contre, malgré les nombreuses questions des journalistes sur place par rapport au dossier, l’attaquant n’a pas offert d’autres commentaires en disant seulement qu’il voulait respecter le processus judiciaire. Il se limitait aux questions reliées au hockey.

Ça a donné une conférence de presse franchement étrange. Kane donnait toujours la même réponse, clairement préparée par des spécialistes des relations publiques, alors que les journalistes tentaient de faire toutes les pirouettes possibles pour lier leurs questions judiciaires au hockey. Malheureusement, on n’en sait pas plus après cette conférence de presse et le malaise ne s’est pas dissipé, bien au contraire.