Patric Hornqvist sur le siège éjectable (En direction de Montréal?)

Drama Rumeurs

// Pour avoir accès à tout le contenu offert par La3eLigne, vous pouvez nous suivre sur FacebookTwitter ou bien directement sur le blog La3eLigne.com //

 

Siège éjectable – Patric Hornqvist

Avec la date limite des échanges qui approche, le moulin à rumeurs de la LNH bat son plein en ce moment. Les rumeurs fusent de partout et il est de plus en plus difficile de cerner celles provenant de sources crédibles de celles inventées de toute pièce. Néanmoins, il s’agit d’une période de l’année très excitante pour les amateurs!

Comme tout le monde le sait maintenant, Pierre Gauthier, accompagné de Perry Pearn, s’est payé une petite virée dans l’état de New York. Alors que tout le monde croyait qu’il était au New Jersey et que le nom de Kovalchuk circulait partout en ville, nous avons finalement appris que Gauthier et Pearn assistait à la rencontre Rangers-Preds. On peut conclure que le DG du Canadien était intéressé à voir à l’œuvre l’équipe de Nashville.

Les Preds connaissent encore une fois une très bonne saison. Actuellement au 6e rang dans l’Ouest avec 56 points, l’équipe de Barry Trotz est un exemple de régularité ces dernières années. À ce qu’on entend à travers les branches, David Poile semble de plus en plus intéressé, pour des raisons évidentes, à Andrei Kostitsyn.

Du côté de Nashville, bien que le nom de Shea Weber ait été la source de rumeurs il y a quelques semaines, il serait bien surprenant de le voir quitter vers Montréal. Le nom qui revient le plus souvent dernièrement est celui de Patric Hornqvist. L’ailier droit suédois de 25 ans semble plafonner dans son cheminement et un changement d’air lui ferait du bien. Il possède tout de même un grand potentiel alors qu’il a accumulé 30 buts lors de sa première saison complète dans le grand club.

Généralement très fiable dans les trois zones de la patinoire, Hornqvist pourrait être un bel atout pour le CH. Cependant, il reste à savoir si Gauthier est prêt à prendre un risque avec un autre joueur qui semble plutôt capricieux avec des performances en dents de scie.

 

Au congélateur – Ryan Smyth

La situation va de mal en pis pour les Oilers. Après avoir perdu les services de leurs deux meilleurs marqueurs, Jordan Eberle et Ryan Nugent-Hopkins, voici maintenant que l’autre jeune vedette du club vient d’être malencontreusement blessée lors d’un incident survenu pendant la période d’échauffement. Heureusement, Taylor Hall devrait être de retour assez rapidement, peut-être même dès ce jeudi lors du duel opposant les Oilers aux Blues de St-Louis.

Du hockey transgénérationnel

N’en demeure pas moins que l’équipe du nord de l’Alberta est présentement décimée. Après avoir connu un début de campagne impressionnant et fort d’une séquence de 6 victoires consécutives (entre le 22 et le 30 octobre), les Oilers occupent à l’heure actuelle le 13e rang dans l’Ouest avec 38 points, 10 derrière les Flames et la 12e position.

Le moins qu’un entraineur puisse espérer lorsque ses jeunes vedettes se voient être mises hors de combat, c’est que les vieux routiers prendront la relève afin de garder l’équipe sur les rails. Et pour l’instant, c’est tout le contraire qui se produit…

On aurait plus à s’attendre du capitaine Shawn Horcoff lors de pareille situation, lui qui se retrouve présentement avec un différentiel de -16 et qui n’a trouvé le fond du filet qu’une seule fois à ses 23 dernières rencontres. Mais Horcoff n’a jamais vraiment été un marqueur de premier plan. Alors qu’en est-il de Ryan Smyth?

Le vétéran, qui n’est présentement qu’à 8 points du plateau des 800 en carrière, connait actuellement une disette de 7 rencontres sans points. Pire encore, lors des 23 dernières parties, Smyth n’a fait scintiller la lumière rouge qu’à 3 occasions. Sans entrer dans les comparaisons boiteuses, disons simplement que la production de Ryan Smyth était très constante et avoisinait le point par match lorsque les jeunes étaient en uniforme.

Espérons qu’il pourra retrouver sa touche car pour l’instant, l’équipe la plus talentueuse de la LNH (lorsque l’alignement est complet) ne s’en va nulle part…

 

Bien en selle – Matt Moulson

Bien que les Islanders connaissent une autre saison de misère, ceux-ci peuvent tout de même se réjouir des performances de leurs joueurs clés. En effet, P-A Parenteau, John Tavares et Matt Moulson sont les seules bonnes choses étant arrivées aux Isles depuis longtemps. Dernièrement, Moulson se démarque encore plus par ses performances.

Avec 9 points à ses 5 derniers matchs, Moulson continue de bien faire paraitre les hauts décideurs des Isles. L’attaquant de 28 ans poursuit sa belle progression dans la ligue. Il cumule déjà 21 buts et 21 passes cette saison et frise le point par match de moyenne.

Les Islanders ont un bon noyau à l’avant avec leurs trois jeunes vedettes. Reste à espérer que Garth Snow et son organisation prennent les bonnes décisions dans le futur afin de construire une équipe solide. Si on se fie au passé, ce serait tout de même surprenant…

Pour en revenir à Moulson, malgré un lent début de seulement 5 points à ses 11 premières rencontres de la saison, il est maintenant en voie d’afficher les meilleures statistiques de sa jeune carrière. Ajoutez à celles-ci un différentiel de +9 (son équipe en présente un de -28) et vous obtenez un joueur assez complet merci!