Panthers// La Huberdeaumania?/Encore un an en bleu poudre

Drama

Pourquoi ne pas parler de l’équipe que vous aimez probablement le moins, les Panthers de la Floride… Vous ne vous intéressez pas à cette équipe, n’en demeure pas moins que les Panthers représenteront l’une des équipes les plus curieuses de la NHL lors de la prochaine saison. Dans ce qui semble être probablement l’une des dernières tentatives de mettre de la vie dans cette franchise peu excitante, Dale Tallon, le DG de l’équipe a renouvelé le coeur de l’équipe en faisant l’acquisition de plusieurs joueurs comme Chris Versteeg, Marcel Goc, Brian Campbell et votre ex-préféré, José Théodore. Le pari est élevé mais comme on dit, qui ne risque rien n’a rien…

Si la sélection de joueurs signé ne vous impressionne pas nécessairement, dites-vous qu’on a affaire à une équipe dont le plus grand fait historique a été d’atteindre la finale de la Coupe Stanley en 1996 avec une équipe bondée de joueurs de soutien et d’un grand gardien (sous-estimé dans l’histoire récente du hockey qui plus est). Personnellement, je suis assez curieux de voir si la sauce va prendre et fera en sorte que l’équipe se retrouvera séries éliminatoires pour la première fois depuis la saison 1999-2000. (C’est un record en passant, 10 saisons sans participation aux séries éliminatoires…)

Voici quelques nouvelles à propos des Panthers en attendant de voir si tous ces nouveaux joueurs mettront cette équipe sur le chemin de la victoire…

___________________________________

-La Huberdeaumania?

Est-ce que le Sud de la Floride vivra bientôt la Huberdeaumanie? Ceux qui ont prêté attention à l’équipe depuis longtemps ont certainement remarqué que l’équipe n’a jamais véritablement eu de vedette offensive qui peut en mettre plein la vue aux quelques rares fans de l’équipe. Depuis l’époque de Pavel Bure, les joueurs de haut talent dans la fleur de l’âge ne se sont pas trop fait voir avec un chandail des Panthers.

C’est dans cette optique qu’une des chose qui nous fait pointer le regard vers l’équipe la plus au Sud de la NHL avec l’arrivée de Jonathan Huberdeau. Ce joueur qui fut le coeur et l’âme de la conquête de la Coupe Memorial des Seadogs de St-John au printemps fut sélectionné au troisième rang au total par les minoux. Le choix fut certes bien remarqué et maintenant Huberdeau est perçu comme un des meilleur espoir de la NHL.

Hier par exemple, l’agent d’Huberdeau et tweeteur notoire Allan Walsh a longtemps fait l’éloge de son protégé en parlant d’une « Huberdeaumania » alors que son poulain récolta un but en supériorité numérique dans un match pré-saison contre les Stars de Dallas. Outre ces exagérations de la part de Walsh, Huberdeau connaît un excellent camp, il a du temps de glace, il a marqué des buts et laisse entrevoir qu’il aura sa place avec les Panthers. Les blogueurs qui couvrent les Panther (ça existe…)  voient déjà Huberdeau comme le sauveur de l’équipe, certains le classe en tête des espoirs de la NHL. Alors les attentes sont élevées envers Huberdeau afin de devenir la prochaine (ou première) vedette offensive des Panthers de La Floride.

Avec tous les chambardements survenus avec les Panthers, il ne serait certainement pas surprenant qu’Huberdeau puisse se tailler une place avec son équipe. C’est un des avantage qu’être dans une équipe qui va nulle part offre. Il s’agit par contre d’un risque. On les connaît ces joueurs de franchises repêché par une équipe de fond de cave qui sont arrivé tôt et qui sont devenu les architectes de leur reconstruction jusqu’aux grands honneurs, ces Joe Sakic, Mike Modano ou Steve Yzerman. Par contre, on en connaît plusieurs des joueurs talentueux arrivé tôt dans une équipe de cave qui ont connu des carrières essoufflées pour être justement arrivé dans une équipe sans leadership, je vous laisse les nommer.

C’est la suite des choses qui nous laissera voir ce qui va arriver avec Huberdeau et s’il y aura bel et bien une Huberdeaumanie, de toute manière, on sait bien à Montréal ce qu’une excitation de pré-saison peut faire sur une carrière. S’il fait l’équipe, on verra bien si ces nouveaux joueurs des Panthers dont certains ont des bagues de la Coupe Stanley pourront l’aider à devenir le joueur vedette qu’on anticipe. S’il retourne jouer avec Nathan Beaulieu au Nouveau-Brunswick, les vétérans des Panthers auront par contre beaucoup d’encadrement à faire avec d’autres jeunes talents comme Erik Gudbranson, Dimitri Kulikov et Evgeni Dadonov…

___________________________________

-Encore un an en bleu

Une petite nouvelle pour les geeks de chandails de hockey comme moi…

Vous trouvez ridicule le faux chandail vintage bleu des Panthers?  Personnellement, je ne sais pas quoi penser de ce chandail tellement le « FLA » avec un soleil est grotesque pour un chandail de hockey. Ne serait-ce que parce qu’on ne voit pas les petites pattes arrière du logo, je dirais qu’il est raté en plus d’être un faux chandail vintage bleu parmi tant d’autres (Pittsburgh, St-Louis, Columbus)…

Dites-vous que la direction de l’équipe n’aime pas ce chandail non plus. Mike Santos, l’assistant de Dale Tallon a d’ailleurs publiquement affirmé qu’il était presque impatient de voir disparaître ce chandail. Malheureusement pour lui, l’équipe a une entente contractuelle qui fait en sorte que les Panthers auront à porter ce chandail durant une autre saison.

Comme vous avez vu plus haut, l’équipe reviendra avec un chandail en rouge cette saison. La stratégie est assez claire, retourner avec les couleurs que l’équipe portait lorsqu’elle a connu des succès. Si vous êtes attentifs, vous remarquerez d’ailleurs que tout comme les Jets, les Panthers n’ont porté que leur chandail blanc et ce chandail bleu « vintage » lors des matchs pré-saison, le nouveau chandail sera porté pour la première fois lors du match d’ouverture de l’équipe…

Sachez d’ailleurs que l’équipe a dorénavant réservé une section « Rouge » au BankAtlantic Center de Sunrise où seuls les fans des Panthers pourront accéder… Je ne sais pas si c’est en tant que fans du Canadien qu’on peut voir ce geste avec condescendance, mais vous voyez un peu l’ironie de la chose… Quand on est rendu à faire des choses du genre, c’est qu’on a pas une « fanbase » solide, et ce, après près de 20 ans d’histoire. (J’entend déjà les gens de Québec grincer des dents.) Ça me fait rire personnellement, ça me fait penser à l’invitation à ne pas porter les couleurs adverses dans la zone où l’on retrouve les Ultras au Stade Saputo, du genre on nous fait peur pour rien… Mais bon, on ne peut reprocher à l’équipe de tenter de faire parler d’elle en tentant de faire des promotion spéciales…

Donc profitez-en si vous aimez ce chandail bleu poudre des Panthers parce qu’il en sera à son dernier tour de piste en 2011-12 avant d’aller dans le musée des troisièmes chandails éphémères ratés de la récente histoire de la NHL…

Mais d’un autre côté, on verra bien si le retour au rouge sera profitable pour l’équipe et d’une manière plus sérieuse, je suis déjà curieux de voir si tous ces changements au niveau de l’éqiupe vont faire en sorte de « revamper » cette équipe peu excitante pour vrai…