Pacioretty et Galchenyuk aux antipodes

Crédit photo - Pinterest

Les premiers matchs préparatoires ont été disputés ce weekend. Plusieurs partisans du Canadien avaient à l’oeil l’affrontement Golden Knights-Coyotes qui se déroulait samedi du côté du T-Mobile Arena, à Las Vegas. Il s’agissait du premier match de Max Pacioretty avec sa nouvelle formation. Il affrontait également son ex-coéquipier Alex Galchenyuk qui a été échangé aux Coyotes lors de la saison morte.

 

Un changement d’air

Avant la rencontre, Galchenyuk et Pacioretty se sont parlés afin de prendre des nouvelles. Les deux joueurs ont noté que l’ambiance était nettement différente entre Montréal et leur nouvelle ville respective. Max Pacioretty a troqué son C pour un A, ce qui devrait lui enlever pas mal de pression. Pour sa part, Galchenyuk aura l’occasion de faire sa marque au centre, ce qu’il n’a pas eu la chance de faire sous Claude Julien.

 

Galchenyuk: beaucoup d’opportunités, aucun résultat

Les deux joueurs ont néanmoins connu un match bien différent l’un de l’autre. Alex Galchenyuk a été l’attaquant le plus utilisé des Coyotes: il a passé 18:19 sur la patinoire. Il foit toutefois préciser que Clayton Keller, Derek Stepan, Richard Panik et Christian Dvorak n’étaient pas en uniforme.

Mais le plus important, c’est que malgré son utilisation, Galchenyuk n’a récolté aucun but, ni aucun tir, même s’il a passé près de 2 minutes sur le jeu de puissance. Il a terminé la soirée avec un différentiel de -2 et a causé 2 revirements contre son équipe. Au cercle des mises au jeu, il a maintenu un pourcentage d’efficacité de 50%. Bref, un résultat bien tiède.

 

Max Pacioretty: un but, une passe et un beau grand sourire

C’est complètement l’inverse qui s’est produit pour Max Pacioretty. L’ailier gauche a passé 14:40 sur la glace, soit presque 4 minutes de moins que Galchenyuk. Le 67 a été le 6e attaquant le plus utilisé par les Golden Knights. Ça ne l’a toutefois pas empêché de conclure la soirée avec un but et une passe.

Il a décoché deux tirs au but, réalisé deux mises en échec et bloqué un tir. Pas besoin d’expliquer pourquoi il semblait très heureux à l’issue de la rencontre.

 

Deux visions différentes

Ce qui ressort aussi de ce duel hors-concours, c’est l’utilisation des joueurs de la part des deux entraîneurs. Chez les Coyotes, Rich Tocchet a permis à Galchenyuk de passer 18:19 sur la glace, faisant de lui son attaquant le plus utilisée. En revanche, Josh Archibald a été le moins utilisé avec 10:44 de temps de jeu.

Alors que chez les Golden Knights, Gerard Gallant a été beaucoup égalitaire dans la gestion de son banc. Un autre ancien du CH, Daniel Carr ainsi que Tomas Hyka, ont été les attaquants les plus utilisés avec un temps de jeu de 16:04. Le joueur d’avant le moins utilisé a été Gage Quinney. Celui-ci a passé 12:01 sur la patinoire. Tous les autres joueurs ont passé entre 13:31 et 15:32 sur la glace.