Ondrej Pavelec de retour dans la LNH

Drama

Malgré leur talent offensif, les Jets de Winnipeg ne connaissent pas une saison à la hauteur de leurs attentes. Leur fiche de 20-23-4 les place à 4 points d’une place en séries même s’ils ont joué 3 matchs de plus que ceux qui occupent cette dernière place (Kings). L’une des raisons qui explique cette déception est la performance atroce de leurs gardiens.

Depuis plusieurs années, les fans des Jets suppliaient la direction d’abandonner Ondrej Pavelec pour passer à autre chose et leur souhait a finalement été exaucé en début de saison lorsqu’ils l’ont renvoyé dans les mineures. Malheureusement, ses deux remplaçants, Connor Hellebuyck et Michael Hutchinson, n’ont pas vraiment mieux fait en son absence.

Ce dernier est particulièrement terrible cette saison un % d’arrêts de 89,4% en 20 matchs. Ce n’est pas trop surprenant d’apprendre que ça ne lui a permis que de gagner 4 matchs cette année. Connor Hellebuyck fait un peu mieux avec un % d’arrêts de 90,7%, mais c’est quand même loin des chiffres d’un partant.

À cause de cette situation, les Jets ont rappelé Ondrej Pavelec mardi matin. Ils ne veulent risquer aucun de leur gardien, donc ils vont rester à 3 en attendant que l’un d’entre eux se démarque. Bob McKenzie a noté que ce geste vient en même temps que l’acquisition de Devan Dubnyk par le Wild il y a 2 ans et c’est un peu la même chose alors que les Jets sont désespérés pour trouver une solution. Ondrej Pavelec n’est probablement pas cette solution puisqu’il a un % d’arrêts de 90,7% en carrière dans la LNH et qu’il n’a pas dominé pendant son passage dans la AHL. Par contre, la situation des Jets devant le filet est é-pou-vantable depuis le début de la saison (26e dans la LNH), donc ils n’ont pas vraiment le choix d’essayer une autre avenue.