Les nouvelles baies vitrées flexibles de la NHL sont dangereuses pour les bières des partisans

Drama

J’adore les faits cocasses impliquant des partisans dans les estrades. Surtout quand ça dure 5 secondes; juste le temps pour voir une bière être renversée pendant qu’un partisan tombe sur son siège après avoir été frappé par un joueur des Flames et des Canucks. En tout cas, ce partisan ne pourra pas dire qu’il n’a pas été dans l’action ce soir. Ça lui apprendra à se promener dans les allés pendant que le jeu se déroule.

Les Canucks ont rincés les Flames 5-1. Le club de Calgary est au 14e rang dans l’Ouest. Je dis cela de même, mais Miikka Kiprusoff ne serait-il pas utile au Lightning de Tampa Bay l’ancienne équipe du DG Jay Feaster…

La question qui importe vraiment côté service à la clientèle est la suivant: si jamais cette situation vous arrive et que vous renversez votre 20.80$ de bière sur le béton du Centre Bell, pensez-vous que le comptoir alimentaire va vous rembourser?

Si on pousse la chose un peu plus loin. OK. Je le sais que je fabule, donc pas besoin d’écrire dans les commentaires que j’exagère, c’est ça mon point. Disons que l’homme est un américain dont l’objectif de vie est de subir une bad luck pour ensuite s’enrichir par le biais d’une poursuite. Au lieu de renverser sa bière, il échappe sa petite fille qu’il tenait dans ses bras et elle se cogne la tête sur le ciment. Gros bobo. Vous êtes bons pour trouver des bébittes, pensez-vous que la NHL devrait tout de suite songer à adopter quelques directives concernant ses baies vitrées flexibles en Plexiglass pour éviter une telle situation? On parle pour parler là…

Malgré que la solution simple pour éviter ce genre de situation est d’attendre un arrêt de jeu. Ça évite aussi de déranger les autres partisans.