Nos 25 prédictions pour l’année 2018

Drama
Embed from Getty Images

Alors que l’on s’approche de la fin de 2017, c’est le temps de se pencher vers ce qui va se passer au cours de la prochaine année. Avant de commencer, je vais être un peu quétaine en te remerciant de me lire ici, mais aussi sur le reste du site à l’année parce que c’est du monde comme toi qui me permette de faire ce que j’aime comme emploi et j’en suis reconnaissant à tous les jours.

D’ailleurs, parlant de 2018, on a de belles choses de prévues pour vous autres avec l’addition de Peter qui va faire un travail impeccable sur Instagram en plus des gars comme Calem et Arthur qui s’assurent que tu puisses lire toutes les histoires intéressantes du monde du sport que tu pourrais avoir raté. Ce jeune trio va compléter parfaitement le vieux trio que JT, Nic et moi forment depuis déjà des années sur le site.

Pour éviter que ce soit seulement mes prédictions, j’ai demandé aux autres collaborateurs de fournir une prédiction pour le monde du sport en 2018 et je vais compléter avec 20 des miennes.

1. Le Canadien va faire un gros ménage du côté administratif

C’est la prédiction de JT, mais au lieu de la justifier, il a tenu à en lancer quelques autres. Selon lui, on va commencer à entendre parler sérieusement de la NBA à Montréal, mais la spéculation concernant le retour des Expos ne sera que la même depuis 10 ans. Finalement, Lance Stroll va gagner au moins trois Grands Prix et la popularité du sport automobile va continuer d’augmenter.

2. L’Impact va faire les séries

Arthur a imité JT et il m’a envoyé tellement de prédictions que j’ai dû les séparer en deux. Voici donc ses prédictions de soccer et il fait vraiment confiance à Rémi Garde avec une place en séries en 2018. Il a aussi ajouter qu’il voit un titre de la MLS pour Montréal dans les trois prochaines années. En France, le Paris Saint-Germain va battre le Real Madrid en Ligue des Champions en plus de gagner la compétition 2018. Arthur croit aussi que l’AJ Auxerre va éviter la relégation en National.

3. Les Pats vont gagner le Super Bowl

En Amérique du Nord, Arthur reste avec une valeur sûre dans la NFL et on peut certainement le comprendre. Dans les autres sports majeurs américains, il voit les Cavaliers remporter le titre dans la NBA alors que Villanova gagnera le titre de basketball de la NCAA. Au football, il a choisi Alabama pour retourner au sommet de la NCAA.

4. Denis Shapovalov va faire partie du top 15 mondial

Nic s’est plus penché sur sa deuxième passion et s’il a raison, il ne sera pas le seul à suivre le tennis mondial au cours des prochaines années. Avec Denis Shapovalov et Milos Raonic dans le top 15, les Canadiens vont avoir en masse de joueurs à supporter parmi l’élite mondiale et c’est tout ce que ça prend pour susciter notre intérêt. Shapo a percé le top 50 durant la saison 2017. Tout est permis de croire qu’il sera parmi les meilleurs en 2018.

5. Pacioretty et Gallagher ne seront plus coéquipiers à la fin de l’année

Calem y est allé d’une prédiction qui en a rejoint quelques autres plus tard dans la chronique. Il ne sait pas lequel sera échangé au cours de l’année, mais il voit un changement clé apporté à l’attaque du Canadien pendant l’année. Parlant d’échange, il croit qu’un joueur qui a commencé la saison dans l’uniforme du Tricolore va mettre la main sur la Coupe Stanley. Finalement, Calem croit que le mouvement #MoiAussi va venir frapper la LNH de plein fouet.

6. Erik Karlsson va être échangé

Maintenant que les gars ont fait les leurs, c’est à mon tour. Erik Karlsson ne s’est jamais caché du fait qu’il allait demander le contrat maximal en juillet 2019 et avec les Sénateurs d’Ottawa au bord du gouffre financier, ce n’est pas une demande raisonnable. J’ai bien l’impression que Karlsson va faire du bruit à la date limite des échanges et dans le but d’éviter de le perdre pour rien, les Sens vont l’échanger pour un paquet de choix impressionnant au repêchage de 2018.

7. Mais pas Drew Doughty

La signature de Drew Doughty à Los Angeles n’est pas assurée, mais dans le groupe de trois défenseurs (avec OEL), je pense que c’est celui qui a le plus de chances de rester. Même s’il ne signe pas cet été, je ne serais pas surpris de voir les Kings tenter une dernière chance avec leur noyau vieillissant avant d’entreprendre une longue et pénible reconstruction.

8. Max Pacioretty est celui qui va faire le plus jaser chez le Canadien

Parlant d’agents libres en 2019, Max Pacioretty sera dans cette liste et comme il méritera une augmentation salariale considérable, ça va devenir le sujet préféré de toutes les stations de radio ainsi que des fans du Canadien. Certains voudront l’échanger alors que d’autres voudront le garder jusqu’à la fin pour profiter de la fenêtre d’opportunité du Tricolore et personne ne sera d’accord sur le salaire qu’il méritera. Marc-André Grondin nous en avait parlait lors de son passage dans le podcast et j’ai l’impression qu’il était en avance sur son temps de quelques mois.

9. Carey Price va redevenir le favori de la foule à Montréal

Après un lent début de saison et une blessure, Carey Price s’est bizarrement retrouvé parmi les cibles principales des critiques du Canadien. J’ose croire que ce n’est que temporaire et qu’après deux ou trois vols de sa part, les fans du Tricolore vont se remettre à chanter son nom au Centre Bell. Malgré son énorme contrat, il mérite encore notre affection et il reste l’un des meilleurs gardiens de la ligue.

10. Marc Bergevin va surprendre avec une autre grosse transaction

Sans l’annonce de l’aréna à New York, le nom de John Tavares aurait été dans ce titre, mais avec cette nouvelle, je suis moins certain. On aime parler de reconstruction, mais il faut se rappeler que Bergevin veut garder son emploi et il sait qu’il ne peut pas amorcer une reconstruction sans avoir connu plus de succès auparavant. S’il ne connait pas une bonne saison cette année, ce n’est pas lui qui va reconstruire le club, donc il va essayer d’ajouter un dernier atout à sa formation pour qu’elle remonte au classement.

11. Le Canadien va faire les séries

Et c’est à cause des deux dernières prédictions que je pense que celle-là va se réaliser. Je ne sais pas s’ils vont prendre la troisième place dans l’Atlantique ou s’ils vont réussir à tasser une équipe de la division Métropolitaine, mais j’ai encore confiance en cette équipe et ils n’ont besoin que d’une autre bonne séquence de victoires pour se replacer au cœur de la course. J’aimerais mieux avoir un Weber en santé pour cette prédiction, mais le talent est là, donc je vais prendre une chance avec eux.

12. Pas les Golden Knights

Avec leur place au classement, c’est probablement ma prédiction la moins probable, mais je continue de croire que Vegas va finir par descendre au classement. Ils sont rapides et ils ont le meilleur avantage de la glace de la ligue, mais ils ne surprendront plus personne et ça va jouer contre eux. En plus, les Oilers sont en train de se replacer et avec une équipe plus en santé, les Ducks vont revenir à leur position normale au classement, donc il y a des clubs qui vont tomber dans la Pacifique et Vegas me semble être un candidat idéal pour faire de la place avec leur horaire brutal de janvier.

13. Seattle va continuer sa marche vers la LNH

Parlant d’expansion, Seattle était sur la liste de souhaits de la ligue depuis un bon moment déjà et avec les rénovations approuvées pour l’aréna, ils ont tout ce qu’il faut pour recevoir une équipe. Ils ne rentreront pas en 2018-19, mais ça se pourrait que la LNH officialise leur arrivée pour 2020-21 pendant l’année. Si ce n’est pas le cas, les rumeurs vont s’accentuer et ça va n’être qu’une question de temps.

14. Les Sénateurs vont devenir la cible principale de Québec

Ça laisse Québec dans une situation peu envieuse, mais avec 32 équipes, la ligue va finalement pouvoir penser à des déménagements sans se coûter un prix faramineux d’expansion. Le problème, c’est qu’avec un nouvel aréna pour les Islanders et un nouveau proprio pour les Hurricanes, les cibles potentielles diminuent rapidement. Heureusement pour eux, Ottawa a besoin d’un nouvel aréna et les intérêts de leur dette sont tellement énormes que Melnyk va finir par devoir vendre son équipe, ce qui va ouvrir la porte pour Québec.

15. Nikita Kucherov va rejoindre le débat McDavid/Crosby

Ce narratif-là va faire surface vers la fin de la saison régulière lorsque les journalistes vont compiler leurs votes pour les trophées de la LNH. À ce moment-là, Kucherov risque d’être encore le meilleur pointeur de la meilleure équipe, ce qui va lui valoir le trophée Hart et une fois que tu as gagné ce trophée-là en tant qu’attaquant, tu complètes automatiquement le podium avec Crosby et McDavid dans la discussion pour le meilleur joueur de la ligue.

16. Jonathan Marchessault va être le gros nom de la date limite

Je comprends que les Golden Knights sont l’équipe de l’heure, mais la vérité, c’est que rapidement en 2018, ils vont jouer 12 de leurs 15 matchs sur la route et ça va rappeler à la direction quel était leur plan initial. Ils ne vendront peut-être pas tout, mais à cause de son salaire, Marchessault va être une cible parfaite pour les acheteurs qui sont souvent serrés sous le plafond salarial. Ça va permettre aux Golden Knights de maximiser son retour, ce qui fait en sorte qu’il sera le joueur le plus en demande même s’ils ne veulent pas tout vendre.

17. Les Jets vont être la surprise des séries 2018

La division Centrale est tellement serrée qu’à chaque fois où ce ne sont pas les Blackhawks qui en ressortent, c’est une surprise. Cette année, les Preds ne seraient pas dans la colonne des surprises non plus, mais si c’est Saint Louis ou Winnipeg qui se rend en troisième ronde, c’est une autre histoire. Je fais confiance à Winnipeg parce que leur plus grosse faiblesse des dernières années était devant le filet et Connor Hellebuyck a réglé le tout. Le gardien est aussi habitué aux grandes occasions, donc il ne s’inclinera pas à ce moment-là et ça va permettre aux fans de la LNH de découvrir Mark Scheifele et Blake Wheeler.

18. On aura un nouveau champion de la Coupe Stanley

Ce serait trop facile de dire que les Penguins ne gagneront pas à nouveau cette année, donc je vais ajouter que l’équipe qui va soulever la Coupe en 2018 ne l’aura pas fait dans les 10 années précédentes. Ça élimine donc aussi les Wings, les Hawks, les Bruins et les Kings. Je suis assez confiant avec le reste de la ligue et avec ce qu’on a vu à Nashville en 2017, c’est probablement bon pour le futur de la LNH que la Coupe Stanley découvre un nouveau marché en 2018.

19. Le contrat de Mikael Backlund va surprendre tout le monde

Lorsqu’on regarde les futurs agents libres pour 2018, John Tavares et Joe Thornton sont les gros noms au centre, mais Mikael Backlund n’est pas loin derrière et si Tavares signe avec les Islanders, il va devenir le gros nom sur le marché. Comme il sera le meilleur centre et que le plafond salarial pourrait augmenter cet été, il va coûter très cher. Ce n’est pas le gars le plus offensif, mais son début de saison de ce côté n’est pas mauvais non plus, donc ça pourrait aider son pitch de vente. En plus, c’est un gars qui est apprécié par les statistiques avancées, donc cette nouvelle philosophie poussera son salaire vers le haut.

20. La LHJMQ va connaître un repêchage exceptionnel

Cette prédiction est un peu de la triche parce que la ligue a 6 ou 7 gars étiquetés pour la première ronde en plus d’avoir une cuvée record au match des meilleurs espoirs de la LCH. Ceci étant dit, ça va faire du bien d’avoir un aussi gros nombre de joueurs de chez nous qui vont entendre leur nom et ça va peut-être rappeler aux gens qu’il y a du bon hockey qui se joue près d’eux pour pas cher dans la LHJMQ.

21. Rasmus Dahlin ne se ramassera pas en Arizona ou à Buffalo

Présentement, ce sont les deux équipes en bas de classement, mais à cause des modifications de la loterie et de la malchance de ces deux équipes dans les tirages au sort des dernières années, je ne serais pas surpris s’ils passaient encore à côté du joueur qui pourrait les sauver. Depuis deux ans, j’ai l’impression que Dahlin va finir à Detroit pour être le successeur à Lidstrom, mais je ne suis pas assez confiant pour que ce soit ma prédiction.

22. Le hockey féminin va profiter de l’absence de la LNH aux Olympiques

On a beaucoup parlé de l’absence de la LNH aux Olympiques et c’est dommage, mais les grandes bénéficiaires vont être les joueuses de hockey parce que les meilleures au monde seront en Corée et ça devrait donner des matchs Canada-États-Unis extrêmement relevés. La finale entre les deux équipes a d’ailleurs le potentiel d’être le meilleur match de hockey du tournoi et les joueuses qui vont y briller vont pouvoir en profiter pendant plusieurs années.

23. On n’aura pas la même finale dans la NBA

Les trois dernières finales de la NBA ont opposé les Cavaliers aux Warriors, mais je prédis que c’est en 2018 que cette séquence va se terminer. Je ne sais pas si ce sont les Celtics, les Rockets ou les Raptors qui vont mettre fin à cette domination, mais ces trois clubs ont assez de talent pour causer des problèmes à des formations dont les joueurs vedettes vont commencer à être fatigués et dont la profondeur peut faire défaut rapidement si les mauvaises blessures arrivent au mauvais temps.

24. Les Rams vont causer beaucoup d’erreurs dans la NFL

Les Rams de Los Angeles ont eu l’un des plus gros revirements de situation dans la NFL après avoir engagé le plus jeune entraîneur-chef de l’histoire, Sean McVay. Comme les ligues professionnelles ont tendance à copier, j’ai l’impression que ça va forcer certains dirigeants à sauter sur des candidats à haut potentiel avant qu’il ne soit prêt et ça pourrait brûler des carrières prématurément.

25. Les Yankees vont décevoir

Avec l’ajout de Giancarlo Stanton, tout le monde donne la Série Mondiale aux Yankees, mais ils oublient que le noyau est jeune et qu’au baseball, tout peut arriver en octobre. Il y a aussi d’autres clubs comme les Red Sox, les Cubs et les Dodgers qui vont donner une bonne lutte aux Yankees. Leurs fans vont être déçus sans Série Mondiale et dans cette situation-là, tu as plus de chances de décevoir que de réaliser leurs rêves.