Nick Foligno a bloqué un lancer avec sa face

On le sait, les séries viennent avec des sacrifices énormes à faire pour les joueurs et Nick Foligno l’a parfaitement illustré en troisième période jeudi soir. L’attaquant a bloqué un lancer frappé de Jakub Jerabek avec son visage et ça semblait aussi douloureux que tu penses en lisant cette phrase. Il saignait pas mal en rentrant au banc, mais au moins, il s’est relevé par lui-même.

Comme ce sont les séries, il est revenu avec une demie-visière quelques minutes plus tard. C’est quand même une très bonne nouvelle puisqu’il aurait pu y avoir une fracture faciale sur la séquence. Son départ a fait en sorte que les Jackets ont dû temporairement se débrouiller à neuf attaquants puisque Josh Anderson est expulsé et Alex Wennberg était également au vestiaire.

C’est d’ailleurs Wennberg qui avait amorcé la remontée des Jackets en deuxième période et Thomas Vanek a égalé la marque sur l’avantage numérique en début de troisième période. Les Caps avaient pris une avance de deux sur l’attaque à cinq en fin de première grâce à l’expulsion de Josh Anderson. C’est Devante Smith-Pelly qui a redonné l’avance aux Capitals grâce à une belle passe de Vrana quelques minutes plus tard dans cette troisième période.

Le bloc de Nick Foligno

Les deux buts qui ont permis aux Jackets d’égaliser

Le but de Smith-Pelly