Nick Cousins prend le chemin de l’Arizona

On s’attendait à une journée plus chargée au niveau des transactions à la veille de la date limite pour soumettre les listes de protection du repêchage d’expansion. Heureusement, en fin de soirée, les Flyers et les Coyotes ont « sauvé » la journée avec un échange qui ne bouleversera pas la ligue, mais qui est quand même mieux que rien. Nick Cousins s’en va chez les Coyotes en retour d’un choix de 5e ronde en 2018 et de l’espoir à l’attaque Brendan Warren. Celui qui joue à l’Université du Michigan avait été un choix de 3e tour de l’Arizona en 2015. Le gardien Merrick Madsen suit Cousins avec les Flyers. Ce dernier gardait les buts pour Harvard cette année après avoir été un choix de 6e ronde en 2013.

Pour la première fois depuis son arrivée chez les pros, Nick Cousins n’a pas joué dans la AHL cette saison. Il faut dire qu’il avait obtenu 38 points en 38 matchs à ce niveau en 2015-16, donc il était prêt à passer à autre chose. Il a amassé 6 buts et 10 passes en 60 rencontres pour Philadelphie cette saison.

L’attaquant sera agent libre avec restriction dans quelques semaines, mais ce ne sont probablement pas ses demandes salariales qui expliquent cette transaction. C’est plutôt le fait qu’il n’aurait pas été protégé par les Flyers, qui ont plutôt décidé d’obtenir quelque chose en retour de ses services. Pour ce qui est des Coyotes, ils n’ont pas grand chose à protéger à l’attaque, donc s’ils aiment Cousins, c’est une bonne opportunité pour l’obtenir sans que ça coûte trop cher. C’est une gestion intelligente d’un alignement dégarni avant le repêchage d’expansion.