Mondial 2026: Donald Trump menace les pays qui soutiennent la candidature marocaine

Drama

Le roi de la diplomatie a encore frappé ! Le président américain Donald Trump a clamé haut et fort son soutien pour la candidature nord-américaine en vue de la Coupe du monde de soccer de 2026. Jusque là, on ne peut rien lui reprocher: n’importe quel président des États-Unis ne pourrait qu’appuyer la tenue de cet événement en sol américain.

Cependant, Trump ne s’est pas contenté de lancer un message positif, il a fait ce que Donald Trump fait de mieux: menacer d’autres pays. Dans un tweet, le président américain a d’abord vanté le projet élaboré par le Canada, le Mexique et les USA. Ensuite, il a précisé qu’il trouverait bien dommage de voir des nations alliées des États-Unis soutenir la candidature du Maroc. Il a carrément menacé ces pays de cesser de les appuyer devant l’ONU.

 

La politique et le sport

D’abord, il est clair que cette réaction est à l’image de Trump: spontanée, enfantine et sans aucun tact. Menacer une nation de représailles politiques afin de soutenir une candidature pour un événement sportif manque sérieusement de classe.

Néanmoins, il faudrait être naïf pour penser qu’il est le premier à mêler la politique et le sport. Les Jeux olympiques, notamment, on très souvent eu une connotation politique. Les Jeux de Berlin (1936) et ceux de Pékin (2008), pour ne citer que ceux-là, ont été d’immenses coups de propagande. Ceux de Moscou (1980) ont été boycottés par les États-Unis et ceux de Los Angeles, quatre ans plus tard, ont été snobés par l’URSS.

Une compétition d’aussi grande envergure que les J.O. ou la Coupe du monde de soccer entraîne des retombées économiques importantes et surtout, c’est une formidable vitrine pour une nation et son idéologie politique.

Donc, cette fois, on peut dire que Trump n’est pas réellement à contre-courant de la pratique traditionnelle. Les politiciens ont de tout temps mélangé la politique au sport. La seule différence est qu’avec Trump, c’est fait de façon claire, sans aucune dissimulation ou hypocrisie.