Mock Draft 25stanley: Jets de Winnipeg

Cet article fait partie de la couverture spéciale du repêchage amateur de la LNH. Un texte du genre paraîtra quotidiennement jusqu’à ce que les 30 choix aient été dévoilés, le 20 Juin. La couverture se fait via un mock draft (repêchage simulé) où un nouveau choix sera dévoilé à chaque article. Vous pourrez vous mesurez à notre « expert » maison, car nous tiendrons un mock draft des lecteurs. À chaque jour nous tiendrons un sondage et le joueur qui aura le plus de votes sera votre choix. Vous pouvez trouver tous les textes du repêchage simulé sous la catégorie Draft2012 ainsi qu’un compte-rendu ici.

Aujourd’hui, c’est au tour des Jets de Winnipeg qui possèdent le 9e choix de cet encan.

Il ne faut pas oublier que les Jets sont les anciens Thrashers et que l’ancienne direction a laissé sa trace sur cette équipe. Présentement, l’équipe est correcte sans plus, mais la relève se fait très mince.

Lorsqu’on regarde plus en détail et que l’on se tourne vers l’attaque, on peut s’imaginer que plusieurs joueurs qui voient leurs contrats venir à échéance recevront une bonne offre. On peut dire cela, car il n’y pas de relève ou presque. Les attaquants de calibres LNH qui ont un contrat pour l’an prochain ne sont pas nombreux à Winnipeg. On y retrouve Ladd, Antropov, Wheeler, Little, Burmistrov, Miettinen, Thorburn et on peut inclure Cormier si on se sent généreux. En ajoutant les agents libres avec restriction que sont Evander Kane, Eric Fehr, Maxime Macenauer et Spencer Machacek, on se retrouve avec une unité offensive correcte. Le problème vient de la relève alors qu’il n’y a que deux gars qui peuvent vraiment aspirer à jouer dans la grande ligue et ce sont Mark Scheifele et Carl Klingberg.

À la défense, c’est un peu la même situation alors que l’unité est correcte présentement, mais la relève n’est pas présente du tout. Byfuglien, Enstrom, Bogosian, Hainsey, Stuart et Clitsome forment une défensive qui n’a pas à envier à la majorité de la ligue. Toutefois, quand on regarde en arrière des criquets se font entendre. En fait les deux seuls qui sont capables de donner un coup de main sont deux anciens choix de 7e ronde, soit Paul Postma et John Negrin.

Devant le filet, les fans de Winnipeg n’ont pas à se plaindre puisqu’ils ont Ondrej Pavelec, un des meilleurs jeunes gardiens de la ligue. En plus, ils ont Edward Pasquale qui est un excellent espoir entre les deux poteaux.

Choix: Avec le 9e choix au total, les Jets de Winnipeg repêchent, des Rebels de Red Deer dans la WHL, Mathew Dumba.

Pour en connaitre plus sur ce joueur, je vous conseille cette lecture.

Pour résumer Dumba en une phrase, c’est simple. C’est un PK Subban 2.0. Il joue comme le défenseur du CH, mais fait tout un peu mieux. Il est électrisant et les chances qu’il ne soit pas disponible lorsque le temps des Jets est venu sont fortes. Toutefois, s’il glisse les Jets se doivent de le prendre, car c’est le meilleur joueur disponible. Avec les trous que Winnipeg a dans la banque d’espoir, la direction ne peut pas se permettre de faire les fines bouches et doit prendre le meilleur disponible. Si c’est Dumba, ils doivent choisir Dumba, si c’est Trouba, ils doivent prendre Trouba, si c’est Grigorenko, ils doivent prendre Grigorenko et ainsi de suite. Heureusement pour eux, ils sont juste avant un dropoff en terme de talent dans les espoirs et vont donc quand même repêcher un très bon joueur.

Autres possibilités:

-Dans votre repêchage simulé, Morgan Rielly serait le choix logique alors que le défenseur est le meilleur joueur disponible et qu’il comble un besoin à Winnipeg.

-Griffin Reinhart pourrait également être un choix logique étant un défenseur format géant qui a grandi dans l’Ouest Canadien, non loin de Winnipeg.

-Olli Maatta pourrait également susciter la discussion lors de cette sélection, mais il ne devrait pas entendre son nom étant donné qu’il est une coche en-dessous de Reilly et Reinhart.

-Cody Ceci est un défenseur complet qui a connu une progression fulgurante cette année et certains le voient craquer le top 10. Si les Jets l’aiment, il pourrait sortir à ce moment de l’encan.

-Sebastian Collberg est un ailier explosif capable de marquer et cela ne se refuse jamais parmi une équipe.

-Brendan Gaunce est un attaquant performant dans les deux zones et qui est réputé pour son éthique de travail exemplaire, ce qui n’a pas toujours été le cas pour les espoirs de cette organisation.

-Zemgus Girgensons est un joueur de centre complet qui évolue dans le système américain et qui est habitué à la pression étant le premier de son pays, la Lettonie, qui sera repêché en 1e ronde du repêchage.

-Finalement, Nicolas Kerdiles pourrait être un choix surprise lors de cette sélection. L’attaquant américain a impressionné plusieurs recruteurs cette saison.