Mock Draft 25stanley: Bruins de Boston

Cet article fait partie de la couverture spéciale du repêchage amateur de la LNH. Un texte du genre paraîtra quotidiennement jusqu’à ce que les 30 choix aient été dévoilés, le 20 Juin. La couverture se fait via un mock draft (repêchage simulé) où un nouveau choix sera dévoilé à chaque article. Vous pourrez vous mesurez à notre « expert » maison, car nous tiendrons un mock draft des lecteurs. À chaque jour nous tiendrons un sondage et le joueur qui aura le plus de votes sera votre choix. Vous pouvez trouver tous les textes du repêchage simulé sous la catégorie Draft2012 ainsi qu’un compte-rendu ici.

Hier, vous avez envoyé Tomas Hertl en Floride avec les Panthers.

Aujourd’hui, c’est au tour des Bruins de Boston qui possèdent le 24e choix au total.

Les Bruins peuvent remercier un certain Phil Kessel, car grâce à cet échange, ils ont obtenu 3 espoirs de qualité qui a permis de préparer la prochaine génération de Bruins.

À l’attaque, le noyau est encore assez jeune avec Krejci, Lucic, Horton, Bergeron, Seguin, Peverley et Marchand. On ajoute à cela des joueurs de soutien plus expérimentés comme Thornton, Pouliot et Paille et d’autres un peu moins comme Jordan Caron. Il n’y a pas de doute que ce groupe fait partie de l’élite. Ce n’est pas tout, car les Bruins ont la chance de pouvoir compter sur plusieurs bons espoirs qui vont être prêts dans quelques années. Les plus talentueux sont Alexander Khokhlachev, Maxime Sauvé, Jared Knight, Ryan Spooner, Carter Camper et Brian Ferlin. Ce n’est donc pas la relève qui manque de ce côté, surtout quand on voit la jeunesse de noyau actuel de Boston.

L’unité défensive n’est pas piqué des vers non plus. Avec Chara, Ference, Seidenberg, Boychuk, McQuaid et Dougie Hamilton, qui arrivera en renfort l’an prochain, on peut dire que c’est une défensive de qualité. Pour ce qui est de la relève, ce n’est pas excellent, mais il y a quand même quelques joueurs qui pourront donner un coup de main un jour. On y retrouve Tommy Cross, Torey Krug, David Warsofsky et Matt Bartkowski.

Devant le filet, le retrait de Tim Thomas pour une saison rend la situation plutôt intéressante. Normalement, Tuukka Rask héritera du poste de numéro 1, mais il a de la compétition. Anton Khudobin et Niklas Svedberg vont se battre pour le poste de backup avant tout, mais ils pourraient pousser Rask s’ils performent à la hauteur de leurs talents.

Choix: Avec le 24e choix au total, les Bruins de Boston sélectionnent, des Petes de Peterborough dans la OHL, Slater Koekkoek.

Koekkoek était vu, en début de saison, comme un des défenseurs qui pourraient percer le top 10 lors de cet encan. Toutefois, une séparation de l’épaule lui a fait manqué les 2/3 de la saison et a ainsi ralenti son développement. Également, les recruteurs ont commencé à se poser des questions par rapport à sa durabilité. C’est un défenseur polyvalent qui est capable de s’adapter rapidement sur la glace. C’est un joueur qui est capable de prendre énormément de responsabilités dans un match, où il passe souvent 30 minutes et plus sur la glace.

Les Bruins feraient ce choix, car ils n’ont besoin ni d’attaquants, ni de gardiens. Leur défensive est un peu moins profonde. Koekkoek est un risque à prendre, mais c’est un risque qui pourrait rapporter gros. Avec le club qu’ils ont, les Bruins peuvent se permettre de prendre un risque ou deux.

Autres possibilités:

-Un autre bon risque à prendre serait Hampus Lindholm dont les qualités sont indéniable, mais à qui il faudra laisser du temps pour se développer, chose que les Bruins peuvent se permettre.

-Matt Finn est également un choix tentant, lui qui est un défenseur plus complet et moins risqué.

-Ludvig Bystrom est aussi un choix à considérer puisque ses qualités ont impressionné plusieurs recruteurs.

-Du côté des attaquants, Tom Wilson modèle son jeu auprès de Milan Lucic. On pourrait l’aligner avec l’original à Boston.

-Stefan Matteau est un jeune dont le talent est évident, mais la discipline moins. Par contre, ce n’est pas le genre de chose qui effraie la direction à Boston.

-Scott Laughton a connu une montée fulgurante en fin de saison et cela pourrait lui valoir une sélection hâtive.

-Martin Frk est un attaquant qui évolue à Halifax. Il est bourré de talent, mais une commotion cérébrale l’a ralenti et a inquiété les recruteurs.

-Finalement, si les Bruins ne croient pas en Tuukka Rask, Oscar Dansk serait le choix logique si on veut repêcher un cerbère.