Mike Sullivan met un frein aux rumeurs concernant Kris Letang

Avec deux jours de congé entre les matchs de la finale de la Coupe Stanley, il y a parfois des temps morts au niveau des sujets que les médias peuvent couvrir. Le problème, c’est qu’ils ont autant de temps d’antenne à remplir et c’est ce qui fait en sorte qu’il y a parfois des histoires plus farfelues qui remontent à la surface. On l’a vu mardi avec Kris Letang.

Lors d’une intervention dans une station de radio de TSN, Darren Dreger a mentionné que ce n’était pas impossible de voir Letang revenir au jeu pendant cette finale. Il a ajouté que c’était hautement improbable, mais que le sentiment qu’il avait en parlant aux gens de l’organisation le laissait croire que c’était peut-être possible.

Ça s’est propagé assez rapidement même si Letang a subi une opération qui requiert 4 à 6 mois de convalescence il y a 2 mois. C’est quand même facile à comprendre puisque la ligne bleue des Penguins serait la pire à gagner une finale de la Coupe depuis les Hurricanes en 2006 (ironiquement coachés par Peter Laviolette) et qu’elle commence à montrer des signaux évidents d’essoufflement. Un retour du défenseur québécois ferait tout le bien du monde à cette équipe et ça a excité les supporteurs de Pittsburgh même si la chance est mince.

Le coach des Penguins, Mike Sullivan, n’a toutefois pas laissé cette histoire-là se promener trop longtemps puisqu’il a dit aux journalistes en après-midi qu’il n’y avait aucune chance que Kris Letang revienne pendant la finale. Ça règle donc ce dossier et les Penguins doivent maintenant trouver une façon de renverser la vapeur et de gagner une Coupe malgré une ligne bleue décimée.