Mickey Loomis, directeur-gérant des Saints de la Nouvelle-Orléans accusé d’écoutes électroniques

Drama
mickey-loomis
mickey-loomis

Plus tôt ce printemps, on a appris que les entraineurs des Saints de la Nouvelle-Orléans, Sean Payton et Gregg Williams, faisaient des pressions financières sur ses joueurs les incitant à blesser leurs adversaires. Gros bounty scandal.

Une autre grosse tache de rouille vient de frapper le trophée Vince Lombordi remporté par les Saints. Vendredi dernier, le directeur-gérant Mickey Loomis a été accusé d’écoutes électroniques au Superdome, le domicile des Saints de la Nouvelle-Orléans. Des accusations criminelles au Fédéral pourraient même être entreprises.

Mickey Loomis aurait installé des réseaux électroniques qui lui ont permis d’écouter en temps réel les jeux de ses adversaires pendant les saisons 2002-2003-2004. Les Anglos nomment cette situation le eavesdrop scandal.

Il s’agit de l’équipe d’investigation Outside The Lines du réseau ESPN qui a sorti la nouvelle. Évidemment, la direction des Saints de la Nouvelle-Orléans a immédiatement démenti l’information.

On s’entends-tu qu’il n’y a pas de fumée sans feu, surtout quand c’est ESPN qui break la nouvelle et non Jean-Guy Jambon sur Twitter.